Star Wars - Edge of the Empire

Saison 1, Acte 1, épisode 1

À la solde de Shucks Bondec

L’histoire commence sur la planète QSD-12, alors que Grawn Jarakar doit effectuer quelques jobs illicites pour Shucks Bondec en échange d’une faveur importante: le changement du code de transpondeur de son transport, qui a été compromis.

Alors que Grawn se fait confier une mission qui lui demandera d’aller s’emparer d’un véhicule de la flotte d’une des compagnies minières opérant sur la planète, Shucks lui propose d’y aller accompagné de Cero Kappal et de Toobiusk, récemment arrivés sur la planète. Les deux nouveaux arrivants décident, pour des raisons qui leur sont propres, d’accepter d’accompagner Grawn.

Shucks leur propose de s’installer dans un petit campement perché au sommet d’une vallée en plein coeur de la jungle. Cet emplacement leur permet d’observer un chemin de terre sinueux au fond de la vallée et qui a été construit pour permettre d’éviter les routes principales, jugées non sécuritaires à cause de la fréquence des attaques des brigands que dirige Shucks. À la découverte de ce passage alternatif, Shucks a cru bon de le relier à son campement et d’envoyer Grawn pour saisir le premier véhicule venu.

Après deux jours passés dans l’attente d’une première proie en compagnie de Fishter, une autre employée de Shucks, le groupe a finalement pu identifier un véhicule passant par cette route. Le véhicule, un repulsor truck, fonçait à toute allure, phares éteints, semblant conscient des dangers de l’utilisation de ce chemin situé loin des regards.

Après une descente rapide de la pente les menant dans la vallée et une traversée toute aussi rapide de la jungle les séparant de la route, le groupe a abattu quelques arbres et en ont fait un barrage, bloquant le passage au camion, puis se sont cachés sur le bord de la route, juste avant l’arrivée de celui-ci.

Le chauffeur du véhicule, en arrivant dans la courbe maintenant bloquée du chemin, a effectué un arrêt immédiat et l’effet de surprise a permis au groupe de rapidement neutraliser le seul garde armé qui était accroché à l’arrière du camion. Les deux pilotes, des Ithorians civils, se sont rapidement agenouillés devant leurs agresseurs, mains derrière la tête.

Les ordres de Grawn étaient clairs; Shucks ne désirait pas que l’équipage du véhicule soit tué ou blessé; il ne s’intéressait qu’au bien lui-même. Le groupe a donc abandonné, après quelques arguments entre eux (Toobiusk désirant soigner la plaie du fier-à-bras blessé, les autres désirant l’abandonner, n’étant pas blessé fatalement), l’équipage du véhicule sur la route.

Juste avant leur départ Toobiusk a désiré déterminer si le véhicule était traqué par ses propriétaires; il a effectivement découvert que l’ordinateur du camion émettait un signal et que ce système devait être fonctionnel pour que le véhicule puisse démarrer. Désirant neutraliser cette protection, il a déconnecté le traqueur mais non sans lui permettre d’envoyer, lors de sa désactivation, un signal de détresse à une fréquence non identifiée. Le groupe a donc décidé de quitter les lieux du crime rapidement et Grawn a pris les commandes du véhicule.

C’est à mi-chemin en route vers le campement de Shucks que le groupe a décidé d’arrêter le véhicule quelques instants, le temps de vérifier quel en était le cargo (et de prendre quelques “échantillons”, tel que proposé par Toobiusk). Les caisses examinées contenaient des denrées alimentaires, tel que des fruits locaux identifiés comme rares par Cero.

À leur arrivée au campement de Shucks, un établissement artisanal situé profondément dans la jungle, le groupe a pu livrer son butin et aller dormir, Grawn profitant de la nuit pour discuter avec les autres brigands, Cero préférant se fabriquer un hamac à même les arbres et Toobiusk errant dans la nuit, laissant se reposer la moitié de son cerveau de Gand.

Le lendemain, ils furent tous convoqués via Eksefian à aller rencontrer Shucks pour faire leur debriefing. Cero et Toobisusk avaient une demande pour Shucks: un paiement pour le travail accompli. Shucks a cependant rejeté leur demande du revers de la main, prétextant que c’est Grawn qui était à son emploi et que c’est à lui qu’ils devraient demander d’être rémunérés.

Shucks a ensuite offert une seconde mission à Grawn (une deuxième de trois, a-t-il insisté, après que Grawn aie tenté de le convaincre qu’il n’en ferait qu’une seule autre): capturer un véhicule transportant de la machinerie lourde (une grue) en pleine route principale. Shucks affirme avoir identifié un tronçon de cette route, qui bien que très achalandé, n’est pas surveillé actuellement pas les forces de sécurité de Hacesi. Il propose au groupe de lui fournir un speeder pouvant intercepter la grue en chemin et de la laisser à un endroit désigné pour la cueillette. Le véhicule transportant la grue serait, selon ses informations, non défendu et piloté par un droïde. Alors que le groupe poursuivait sa tirade devant lui et après qu’il aie même demandé à Cero de quitter la pièce, il les a tous sortis de son bureau, les laissant négocier entre eux la répartition des bénéfices (ou de l’absence de bénéfices) de la job précédente ainsi que des futures.

La discussion se poursuivant à l’extérieur, Cero a accepté d’aider Grawn à accomplir sa mission, en échange d’une place sur son transport quand viendrait le temps de quitter cette planète, ainsi que de fonds pour acheter de l’équipement de chasse et de survie lorsque Grawn sera capable d’avancer de tels fonds. Grawn avait deviné que Cero voudrait éventuellement quitter, remarquant que lui apparaissaient des plaques au visage, probablement suite au contact avec des éléments de la flore ou de la faune locale qui semblait l’affecter. Toobiusk a accepté la même chose, de contre-coeur, après avoir demandé d’obtenir le tiers de la propriété du transport mais n’ayant rien, selon Grawn, à lui offrir en retour… Toobiusk a mis fin à son argumentation en remarquant le visage de Cero et en y appliquant, attentivement, des crèmes apaisantes tirées de son medpac…

Comments

Broc27

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.