Star Wars - Edge of the Empire

Saison 4, Acte 4, Épisode 1
Opération sauvetage à QSD-12

Kota est aux commandes. Darraru est dans une tourelle et un Klato dans l’autre. G1 est au poste de co-pilote. Darraru fait feu sur le TIE de tête; il le pulvérise et les pièces heurtent les TIE qui les suivent! Les TIE s’approchent du transport et font feu! Ils endommagent le transport. Le Klatooinian retourne le tir. Il détruit l’un des TIE et endommage l’autre! Le TIE focalise son énergie pour les abattre dans l’énergie du désespoir! Kota tente de s’éloigner du TIE, y parvient! G1 se jette en bas de son siège et se rend derrière le transport pour faire des réparations.

Dararru fait feu à nouveau, tente de terminer le dernier TIE! Il le détruit, celui-ci explose et masque leur fuite!

Ils s’éloignent rapidement de la zone de combat.

Grawn les amène en orbite. Kota observe ce qui se passe sur les senseurs, G1 lui donne un coup de main. Ils aperçoivent sur les senseurs que les forces impériales prennent le dessus rapidement. La plupart des transports sont abattus.

Grawn: « G1, es-tu capable de trouver Loyood? »
Darraru: « Loyood la Magnifique. »
Grawn: « On peux-tu savoir si elle s’en est sortie? »
Kota: « On va voir ben vite quand on va arriver sur Nal Hutta. »
Grawn: « Bon, G1 donnes-moi un coup de main pour le calcul. »
G1 s’occupe de l’astrogation. Ils partent en hyperespace!!

Ils sont partis pour une dizaine d’heures.

Grawn: « Ok on se repose parce que demain ça va être dur. »
Kota: « Pourquoi? Varev y’est correct, Bodrey y vaut pas d’la marde. »
Grawn: « Les boucliers marchent pas. »
Kota: « On peut pas réparer en hyperespace. »
Grawn: « Je l’sais-tu moé. »
Kota: « Il faudrait sortir dehors pour le réparer. »
Grawn: « Ok laisse tomber. »

Le bonhomme noir vient les voir. « On s’en va où. »
Darraru: « QSD-12, comme on t’a dit. On va rapatrier des alliés pour le conseil sur Nal Hutta. C’est quoi ton nom? »
Bonhomme noir: « Appelles-moi Terreur. »
Grawn se met à rire.
Darraru: « Avec un nom de même c’est quoi ta spécialité. »
Le bonhomme noir tente de prendre Darraru par le cou, le tient.
Terreur: « C’est ça ma spécialité. »
Kota applaudi lentement.
Darraru: « Wow, ces grandes mains là tu peux-tu tirer avec ou tu fais juste pogner le monde? »
Kota: « C’est ben correct pogner le monde. »
Terreur le laisse aller.
Kota: « Terreur j’vais te montrer ta cabine, vient-en. »

Grawn: « Le conglomérat on trouve ça comment? »
Kota: « Pensez-vous qu’y’a encore un blocus? »
Grawn: « Sûrement. »
Ils parlent un moment de leur raison d’y aller.
Darraru: « Il faut recruter du monde pour nous aider au conseil des anciens. »
Kota: « Les Vanderijar y’ont l’air d’essayer de tuer les Hutts qui s’opposent à la Trinité. »
Grawn: « Les Desilijic c’est eux-autres les importants. Black Sun y’ont pas rapport avec le conseil des anciens. »
Darraru: « On va ramasser Cero en même temps si on l’trouve. »
Grawn: « Y’aime ça être tout seul, y’aime la nature, mais là il doit être tanné. »
Kota: « C’est quoi le plan? Le vaisseau est endommagé pas mal. »
Darraru: « Techniquement, on a un garage à la mine… »
Kota: « Le plus dur c’est de passer le blocus. »
Darraru: « Si on se dirige vers le conglomérat directement… »
Grawn: « Ça vaut la peine d’aller à la mine? »
Kota: « J’vas aller où vous voulez. »
G1 exprime qu’elle trouverait plus facile de réparer le transport dans leur garage. 
Kota: « Si y’a encore des troupes alliées au sol, elles sont cachés sinon elles se font bombarder. »
Grawn: « On contacte qui en arrivant? »
G1 veut contacter DAISY.
Darraru: « On contacte Cero. »
Grawn: « Ça va brasser… »
Darraru: « On sera prêts dans les tourelles tout de suite. »
Kota: « On peut arriver par un autre côté de la planète et longer la surface. »
Darraru: « Ouais, on arrive, on se faufile et on contacte Cero. »
Ils décident d’arrêter un peu avant la sortie d’hyperespace pour contourner les impériaux.

Tous dorment un moment. Grawn dans le siège du pilote, le Klatoonian dans la tourelle…


Ils sortent à une bonne distance de la planète. Grawn manoeuvre pour les faire passer par un autre angle, ne pas faire d’approche directe. L’approche dure environ 3 heures.

Ils reçoivent deux messages en approchant.

Ils voient un message de Dje’Bi. Il est crypté; G1 le décrypte. « Darraru; je suis étonné de votre retour ici. Depuis votre fuite d’Ylesia, je ne sais plus si je peux vous faire confiance. Mais si vous recevez ce message, sachez que des prisonniers de votre mine ont besoin de vous. Voici les coordonnées afin de me rejoindre. Je vous expliquerai. »

Grawn: « C’est un piège? »
Darraru: « Kota, as-tu travaillé avec? »
Kota: « Non, c’est un stupide agent de communications. »
Grawn examine les coordonnées. Il s’agit d’un lieu un peu au Nord de la mine. « Joue-le encore. »
Le message rejoue: « Darraru; je suis étonné de votre retour ici. Depuis votre fuite d’Ylesia, je ne sais plus si je peux vous faire confiance. Mais si vous recevez ce message, sachez que des prisonniers de votre mine ont besoin de vous. Voici les coordonnées afin de me rejoindre. Je vous expliquerai. »
Ils ne sont pas certains de pouvoir lui faire confiance.

Ils écoutent l’autre. « Ici Morem. Alliés du conglomérat, l’heure est grave. Les forces du général Zedder ont éliminé pratiquement toute la résistance. Si vous souhaitez rejoindre les installations du Nord, préparez-vous à combattre les impériaux. Si vous recevez ce message, nous tenons le coup. Mais pas pour longtemps. »

Grawn: « P’tite journée aujourd’hui? On va à la mine? »
Darraru: « On commence par contacter Dje’Bi ou Cero? »
Grawn: « Ok tout le monde, on approche la mine. Darraru essaie de rejoindre Cero ou quelqu’un. De mon côté, on essaie d’y aller discrètement. »
Darraru: « On met les Klatooinian aux tourelles et je vais aux communications? »
Grawn va voir Terreur. « Hé l’ami. »
Terreur: « De quoi t’as besoin? »
Grawn: « Toé une tourelle comment ça va? »
Terreur: « Ça va pas pire. »
Grawn spotte le Klatooinian qui a manqué son coup un moment donné. « Tu vas le remplacer lui à sa tourelle. »
Klatooinian regarde Terreur, regarde le sol et grogne pas fort.
Grawn va le voir: « Je vais avoir besoin de toi ailleurs, tiens-toi prêt. »
Grawn à l’équipage: « Vous êtes prêts? » Il reprend les commandes.
Darraru demande à G1 d’envoyer un message pour Cero. Il le dicte: « Bonjour Cero, ça fait longtemps qu’on s’est vus. Viens donc nous rejoindre au bar. » Grawn est confus: « Je suis content qu’on fasse pas ça souvent. »
Darraru continue: « Viens nous rejoindre là où on rencontré Jorus après sa capture. »

Ils s’approchent de la planète.

Kota et G1 guident Grawn pour tenter d’éviter toute patrouille, toute sonde ou tout vaisseau impérial. Grawn réussit à entrer en douce. Ils sont dans la zone enneigée au Nord. Grawn pilote vers l’équateur.

Darraru: « Grawn, on va voir Dje’Bi? Cero on y’a donné un point de rendez-vous. On a pas eu de réponse, mais on y’a dit de nous rencontrer. »
Grawn: « Y’a des chances que Cero soit avec le groupe. Ou mort. »
Kota: « C’est pas grave ça. »
Darraru: « De toute façon les coordonnées de Dje’Bi sont sur notre itinéraire. »
Kota: « Bon ben allons voir Dje’Bi. Si Cero est capturé on va peut-être l’apprendre là. »

Ils se rapprochent des coordonnées de Dje’Bi. Ils reçoivent un message.

Dje’Bi: « Neutroprimiens. Vous avez du cran de revenir ici. La collaboration des forces de Varev était conditionnelle à une rencontre avec Dragga le Hutt. »

« Mais vous êtes chanceux. Je participe à une opération de sauvetage de prisonniers, dont des employés de votre mine, avant de quitter la planète pour de bon et nous avons besoin de transports. Rejoignez-moi aux coordonnées que je vous ai données. »

G1 vérifie sur les senseurs si il y a des pièges ou des défenses en chemin. Elle remarque que c’est la désolation complète; pas de formes de vie importantes à proximité. Elle remarque aussi un espace pour se sauver dans certaines des mines. Mais dans son élan pour tout voir elle endommage les senseurs!

Ils voient l’entrée de mine qui correspond aux coordonnées; un immense trou dans le sol. Ils s’y engouffrent.

Dans la mine ils trouvent quelques navettes de type KAPPA ainsi que des chasseurs TIE (6) et trois autres transports. Le TIE Hunter de Dje’Bi est visible.

Grawn: « On sait qu’on a une coupe de minutes de plus à vivre. »
Kota: « Pourquoi? »
Grawn: « Tu vois le TIE là. Si on le voit, c’est qu’on en sécurité pour l’instant. »

Grawn se pose. Kota, Darraru et Grawn vont rencontrer Dje’Bi.

« Darraru. J’aurai peut-être l’honneur d’éventuellement vous exécuter, vous et votre équipage, pour trahison, mais pour l’instant j’ai reçu l’ordre de rallier tous les alliés de Varev pour une opération de sauvetage avant que nous quittions la planète. »

Kota: « Varev es-tu icitte sur la planète? »

Dje’Bi, à Darraru (il ignore Kota): « C’est le Commandant des opérations Genio qui vous donnera vos instructions si vous souhaitez tirer certains de vos amis d’ici. »

Darraru: « Parlant d’amis, avez-vous l’état des dommages du côté de notre personnel? »

Dje’Bi: « Nous savons que du moins une partie du personnel de la mine est dans cette prison. »

Kota: « Y’as-tu au moins un Rodian? »

Dje’Bi: « Aucune idée. »

Kota: « J’espère que Varev est correct, c’est un bon gars. »

Dje’Bi: « Le COMMANDANT Varev va très bien. Genio est de ce côté, je vous présente? »

Darraru: « Vous souhaiterez nos bonnes grâces à Commandant Varev. Ce que vous considérez comme une fuite est un retrait stratégique que le Commandant Varev pourra comprendre. »

Dje’Bi les amène à Genio. Ils voient l’activité dans la mine. Y’a peu de monde et de troupes.

Darraru: « Avez-vous assez de pilotes pour tout vos vaisseaux? »

Dje’Bi: « Les pilotes ça va. On prendrait davantage de troupes. »

Ils arrivent à Genio.

Commandant des opérations Genio: « Gardez vos distances. J’ai pour mission de vous aider à récupérer une partie de votre personnel, mais ça ne devrait pas me forcer à endurer votre odeur. Donc je comprends que vous étiez les gestionnaires de l’opération minière au Sud? »

Darraru: « Effectivement, et nous le serons encore. »

Genio: « Hm. La situation est la suivante. La bataille pour la planète est perdue depuis plusieurs semaines, mais nos forces contrôlaient le terrain pendant quelques jours. Les forces ennemies du Général Zedder, qui contrôlent les airs, ont cependant utilisé des senseurs pour permettre des bombardements ciblés qui ont anéanti presque la totalité de nos forces. Nous allons donc fuir la planète avec les quelques transports qui nous restent mais le Commandant Varev nous a ordonné de ramener un maximum d’alliés avec nous. »

« Le Général Zedder détient, dans une prison à quelques centaines de clics d’ici, la majorité des hommes qui ont survécu aux combats, probablement à des fins d’interrogation. Nous allons effectuer une opération de sauvetage pendant la nuit de demain et votre transport pourra vous permettre d’amener des hommes avec vous. Varev souhaite en récupérer un maximum. On a pas besoin d’en discuter plus. Soit vous êtes avec nous, soit vous êtes contre nous.»

Darraru: « Soit, envoyez nos coordonnées à notre pilote et au droïde. Avez-vous des équipements pour faire des réparations? Notre transport a été endommagé. »

Genio: « On a quelques pièces qui ne peuvent pas servir pour nos navettes. Je vais vous les faire livrer. »

Darraru: « Excellent. »

Kota: « Êtes-vous en contact avec le conglomérat du nord? »

Genio: « On s’occupe de cette partie là. »

Kota: « Ils pourraient vous aider eux aussi. »

Genio: « Vous pouvez disposer. » Il se retourne et les laisse derrière.

Grawn: « On répare le vaisseau, on fait le boulot, on essaie de contacter le conglomérat et on repart. »

Ils retournent au transport et reçoivent des pièces. Pendant les heures suivantes, G1 et Kota se mettent aux réparations. Ils ne parviennent pas à réparer le transport avec le peu d’équipement qu’ils ont.

Pendant qu’ils travaillent, Darraru tente de contacter Morem. « Ici Darraru. On est de retour sur QSD-12 et une opération se prépare pour aller chercher des prisonniers. »
Grawn: « Si c’est intercepté ce message-là…. »
Darraru: « Ça va être correct. »
Grawn: « Oublie pas le conseil des anciens. »
Darraru: « On va d’abord voir ce qu’il répond. »
Morem répond: « Faites attention sur QSD-12, le conglomérat a presque complètement été oblitéré. »
Darraru: « Morem, seriez-vous capable de quitter la planète? Le conseil a besoin d’appui. Le conseil des anciens sera en rencontre dans les prochains jours. »
Morem: « Tu m’apprends rien. On va s’assurer d’avoir des gens sur place. »
Darraru: « Avez-vous besoin d’assistance pour évacuer? »
Morem: « On a un transport qui devait être là hier. Pas de nouvelles encore aujourd’hui. On garde le contact Gorensla, parce que si il se pointe pas, on va prendre le vôtre. »
Darraru: « Ok, on reste en communications. Morem, on a un comparse, Cero, un Rodian, j’sais pas si vous l’avez vu dans votre secteur. »
Morem: « Non, pas vu. »
Darraru: « Ok… » Ils raccrochent.

Les travaux se poursuivent. Pendant la journée du lendemain, deux autres transports du conglomérat se pointent avec un chasseur R-41. Ils voient le logo des Anjiliac.

Genio réunit tout le monde pour le briefing. Kota: « Ah, ça s’est l’fun. On devrait en faire aussi des fois. » Genio explique:

La prison est en fait une des tours du grand complexe du Nord
Les transports vont tous se pointer en même temps avec les trois navettes. Les troupes de chaque transport sont chargés de récupérer un maximum de prisonniers; « ne soyez pas trop sélectifs, nous aurons peu de temps »
Les chasseurs vont offrir une couverture et les navettes, lorsqu’elles auront déposé leurs troupes, offriront un soutien, « mais nous ne pouvons garantir une couverture contre les attaques au turbolaser, si Zedder décide qu’il préfère détruire le bâtiment que de voir des prisonniers s’échapper… C’est une mission à haut risque. On doit espérer qu’il se gardera une réserve de peur d’endommager les installations minières qu’il souhaite livrer à ses alliés de la Trinité. »
Cette opération dépend de la vitesse à laquelle vous pourrez travailler. Lorsque les navettes se poseront pour récupérer nos troupes, vous saurez que vous devez faire de même car nous nous retirerons avec elles.
Après l’opération nous devrons quitter immédiatement la planète. Notre meilleur navigateur, l’équipier Jeddon, nous guidera selon le positionnement des forces du blocus sur le moment.
Notre ralliement se fera à des coordonnées qui vous seront livrées à la toute dernière minute.

Kota crie: « GO JEDDON! »
Grawn: « Le jeune….. (regarde Jeddon) »
Kota: « Moi j’y fais confiance, y’a du réussir tous ses cours de mathématiques. »

Genio: « C’est parti! » Les troupes impériales se dirigent rapidement et dans la discipline vers leurs vaisseaux. 

Darraru demande si ils arrivent en même temps ou qu’ils arrivent après. 
Grawn: « Je veux pas arriver le premier, c’est certain. Mais si on arrive les derniers on part les derniers. »
Kota: « Y doit pas avoir cent prisonniers…. Y’ont gardé les plus importants pour les interroger. »

Ils se préparent et décollent. Terreur: « Vous allez avoir besoin de moi. » Grawn: « Ouais, à la tourelle. »

Les transports décollent et se dirigent vers la prison.


Cero entend une explosion dehors, il reprend conscience. Il entend des stormtroopers qui quittent en courant vers l’extérieur. Il s’approche de la fenêtre. Il est aveugle.

Les transports arrivent à la ville et voient la scène de désolation. Les KAPPA bombardent les tanks en face du seul bâtiment qui a l’air occupé, blastent les tanks et les stomtroopers. Des TIE ennemis arrivent de partout et les TIE alliés les dépassent pour intercepter l’ennemi.

Les transports se posent, avec La Maîtresse au centre. Grawn tente de se poser dans le chaos des combats et positionne la Maîtresse derrière une navette pour ne pas être vu du bâtiment.

Cero fouille la cellule à tâtons et remarque qu’une patte de banc est partiellement détachée du sol, il tente de l’arracher, y parvient!

Le groupe sort du transport, Terreur vient les rejoindre, « J’vas vous aider. » Y’a l’air en tabarnak. Kota: « As-tu une arme Terreur? » Terreur: « Pas besoin. » Kota: « YES! » Le Klatooinian reprend sa tourelle. Ils courent avec leurs armes.

Ils entendent: « Viiiite, avant qu’y décident de raser la place! » Ce cri vient d’un sullustan avec un blaster rifle qui court vers l’entrée!

Le groupe court vers la porte, en tout ils sont une quarantaine. Le groupe est au milieu des alliés.

Cero rampe vers la porte et se place en petit bonhomme derrière la porte et attend, dans l’espoir qu’un garde se demande si il est disparu.

Le groupe arrive dans le lobby, voit les combats commencer. Tous entrent, Grawn se place derrière une table renversée, Kota se prépare à tirer et G1 se place derrière lui. Terreur marche lentement dans le corridor. Darraru se planque et tente de voir ce qui se passe. Des gardiens de prison et des troupiers impériaux gardent le long corridor de bureaux transformés en cellules qui se trouvent au rez-de-chaussée. Ils semblent surpris par l’attaque!

Kota vise et tire sur des gardiens de prison. Il mitraille et les abat les trois!! Grawn s’approche, vise et tire sur les troupiers! Il en abat deux et en blesse un autre! Darraru vise, s’approche et tire aussi sur les troupiers avec son blaster pistol! Il manque mais il fait tomber des panneaux au plafond pendant que Grawn crie à G1 de trouver des gens de la mine! Les troupiers tirent sur Grawn, le blessent! G1 remarque un terminal qui est tombé au sol, mais elle le contourne et se rend à la porte derrière elle, et tente de forcer l’ouverture en utilisant la serrure électronique. Elle parvient à ouvrir la porte!! Elle aperçoit un troupier qui était sur le point d’ouvrir la porte et, quatre troupiers prêts à attaquer et six gardiens de prison derrière eux. Terreur avance vers les troupiers, tente de les attraper par le cou, ils esquivent! D’autres alliés entrent derrière le groupe.

Cero entend tout ça. Il prend sa patte de banc, force la porte, parvient à l’ouvrir!! Cero crie GRAWN!!! Kota se retourne et va rejoindre G1, attaque et mitraille les troupiers, il en tue trois sur quatre!! Le troupier restant tire sur Kota et le blesse, mais son arme se vide! Grawn se planque sur le côté du corridor et tire sur les gardiens qui protégeaient les cellules et qui viennent de se regrouper. Il mitraille et les abat tous!!! Darraru tombe inconscient pendant un moment mais revient immédiatement. Les six gardiens du côté de Kota lui tirent dessus, le manquent! G1 se retourne pour aller vers l’autre corridor! Elle se rend à côté de Terreur et Grawn, puis elle se rappelle que le terminal de l’entrée devrait ouvrir toutes les portes. Les troupiers contre Terreur reculent et tirent sur lui! Ils le touchent mais sa peau épaisse semble encaisser une bonne partie du choc, il fait « mph… ». Terreur s’approche, en prend un par main et leur broie le cou simultanément. Les derniers gardiens lâchent leurs armes.

Kota: « Vous êtes même pas des vrais soldats! »

Cero entend le craquement et le son qui s’arrête. G1 se rend au terminal.

Cero crie à nouveau: « Grawn? »

Kota s’approche des soldats qui se sont rendus. « Où est-ce que vous mettez les droïdes. »

Ils entendent les TIE combattre au-dessus d’eux.

G1 tente de réparer le terminal, n’y parvient pas, mais elle ramasse toutes les pièces et analyse le tout.
Les soldats répondent à Kota: « Pas de droïdes ici, traître. » Kota le tire.

Grawn va rejoindre Cero, Darraru le suit. Les hommes avec eux placent des charges sur les portes et crient « allez allez allez!!!! ».

Grawn dit à Cero de s’en venir, ils voient Cero sortir en bobettes, il est grièvement blessé et a reçu un coup de blaster dans les yeux. Grawn: « Terreur, tu t’occupes du Rodian, on s’en va! »

Terreur prend Cero et le met sur son épaule. Terreur: « J’capable d’en prendre d’autres. »

Grawn: « Cero, le monde de la mine, ils sont où? »

Cero: « Avez-vous un rifle de trop? »

View
Saison 4, Acte 3, Épisode 2
La destruction du repère de Loyood

Ils passent 12 heures en hyperespace. G1 propose à Kota de lui installer sa jambe cybernétique. Il lui demande de couper sa bonne jambe pour qu’il puisse profiter des avantages des membres cybernétiques.
Kota: « Bientôt je serai… presque un droïde. »
Rig va aider G1, malgré ses connaissances limitées en la matière. Grawn s’insurge parce qu’il craint que la propreté du vaisseau soit compromise par l’opération. G1 et Rig y travaillent pendant 8 heures. Kota a enfin l’usage de deux jambes à nouveau. Il sort de son anesthésie de super humeur et remercie G1, puis gambade dans le transport.

Il passe les quatre autres heures à ajuster son armure.


Lorsqu’ils sortent d’hyperespace, pas très loin de Formos, ils sont immédiatement contactés via METOSP: « Transport la Maîtresse; vous êtes lents et faciles et traquer. Éteignez vos moteurs si vous souhaitez survivre à cette rencontre; je préfère vous livrer vivants, mais j’obtiendrai une prime sans problème pour vos corps. » Ils voient deux points sur les senseurs!

L’un des vaisseaux (un HWK-290) s’approche puis fait feu! Il touche le transport avec son canon à ions! Un Y-wing s’approche d’eux puis fait feu, les ionise!! Rig tente de libérer la tension et de ramener les systèmes, y parvient partiellement (il maintient les moteurs en fonction!). G1 l’imite et tente aussi de ramener les systèmes, échoue mais à la toute dernière seconde Grawn lui donne un coup de coude, puis elle ramène les systèmes en ligne! Kota court vers une tourelle, y monte, s’installe et tire sur le HWK-290! Il l’endommage sévèrement! Darraru se rend à l’autre tourelle, y monte et tire également sur le HWK! L’endommage à nouveau, le HWK-290 fume et perd plusieurs pièces! Grawn aperçoit qu’ils ont une mine devant eux et manœuvre pour l’éviter! Il évite le noyau de l’explosion mais ils sont touchés par la déflagration; ils sont ionisés à nouveau et font des tonneaux!

Le HWK-290 s’éloigne du combat. Le Y-Wing reste et tire à nouveau pour tenir La Maîtresse ionisée. Kota: « Qu’est ce qui se passe, ça tire plus!!!!! »
Grawn: « Les Klatooinians préparez-vous à vous faire aborder! »
Kota: « Ils vont faire venir l’Empire, ils ne vont pas aborder avec leurs petits vaisseaux! ».
Rig tente de libérer les systèmes, échoue mais il crie des instructions à G1, qui a tous les outils! G1 réussit à libérer une partie de la tension!
Kota: « Qu’est ce qui se passe, il faut que je m’en mêle? » Il tente aussi de faire des réparations, sans succès!
Darraru: « Grawn, qu’est ce qu’on fait?
?? »
Grawn: « Ça serait BIEN DE RÉPARER LE VAISSEAU!!! »
Darraru tente des réparations, parvient à ramener une partie de l’énergie! Grawn ouvre la console et tente aussi de faire sa part! Il n’y parvient pas, mais a le réflexe de tirer sur un levier pour que les déchets du transport s’évacuent, dont la jambe de Kota!

Rig tente de réparer à nouveau, parvient à ramener les systèmes en ligne! Un flash de lumière éclaire en direction du Y-Wing, aveugle les pilotes! Kota remonte dans la tourelle « J’ai réussi!! » puis tire vers le Y-Wing. Il le manque mais tire intensément, limitant les options du Y-Wing! Darraru monte dans l’autre tourelle, tire lui aussi vers le Y-Wing. « Comme disais Kota: MEURT! ». Il le manque aussi. G1 tente de libérer les systèmes davantage, c’est intimidant pour le Y-Wing de revoir tous les systèmes en marche aussi rapidement! Grawn pousse les moteurs et place tous les boucliers en avant.

Le Y-Wing tire avec tout ce qu’il a!! Il lâche une mine, tire avec son canon principal et avec son canon ion!!! La Maîtresse est ionisée à nouveau. Rig tente de réparer, y parvient (les lumières s’allument). Kota tire sur le Y-Wing, l’endommage sévèrement!!!
Grawn: « Darraru arrête de chialier pis tire!!! »
Darraru tire sur le Y-Wing également, le détruit! Rig crie de joie!! G1 demande si elle devrait préparer les coordonnées, ils lui demandent plutôt de continuer les réparations, elle parvient à ramener de l’énergie dans le transport. Grawn tente d’éviter une seconde mine, y parvient, elle explose au-dessus d’eux!

Grawn: « Tout ça parce qu’on a pris sa caméra! »
Kota: « Tout ça parce que t’es allé dans un bar…. C’est correct. »

G1 et Rig tentent de réparer le transport un peu avant d’aller plus loin, sans succès, mais ils libèrent davantage d’ions.

Kota: « C’est où qu’on va? »
Darraru et Grawn: « On va voir Loyood. »
Kota: « On vas-tu marcher un peu? »
Rig: « On les a mis où les bijoux de Loyood de la dernière fois? » Rig va chercher les bijoux dans la chambre de Jorus mais ne trouve pas ceux de Jorus.
Tous ceux qui ont des bijoux les mettent.

Grawn se dirige vers Formos. Ils passent du côté « désert ». NOUVEAUTÉ: Tout autour de l’immense hangar de surface se trouvent des tentes, petites et grandes, dans ce qui ressemble à des campements de fortune.
Kota: « C’est dont ben ghetto icitte. »
Darraru: « Ça a changé. »
Grawn dirige le transport vers le hangar. Il demande l’autorisation. « Transport La Maîtresse, ça sera le port 18 pour vous. »
Kota: « Je vais être honnête. À chaque fois que vous dites qu’on rejoint des amis c’est pas un super succès. »
Ils s’approchent et se posent. Grawn tente de voir si un des transports de Dragga est là; il n’en voit pas.

G1 observe les tentes. Un partie des tentes lui semblent être de gens de peu de moyens. Mais au Sud, la grande tente et d’autres semblent être militaires. Elle aperçoit Roderton, une personne avait qui ils ont discuté à leur dernier passage à Formos. Elle indique à tous que Roderton est là. Il est en train de donner des instructions à des gens autour de lui. G1 explique tout ce qu’elle a remarqué. Ssedoyair s’approche lentement du transport qui vient de se poser.

Ils sortent du transport.
Kota: « Rappelez-moi ce qu’on fait ici? »
Darraru: « On vient voir Loyood pour lui expliquer que son frère est rendu fou. »
Grawn: « Il faut qu’elle appelle un conseil des anciens. Si on peut avoir de la protection plus grosse, il faut qu’ils soient gentils avec nous autres. »
Kota: « Frosk qu’est-ce que t’en penses? »
Frosk: « Ben comme j’ai dit. Faut savoir si la magnifique Loyood veut nous tuer. Si non, il faut l’aider, il nous faut des alliés. Moi je propose qu’on y aille pas tout en même temps. »
Darraru: « Tu veux rester Frosk? »
Frosk: « Ouais. »
Kota: « Moi je vais y aller, faut que je teste ça ces jambes là. »
Frosk: « Moi je reste icitte. Pis y me faut de l’aide pour les tourelles si je dois venir vous sauver. »
Rig: « Les Klatooinians sont à tes ordres. »
Ils grognent. 
Kota: « Faudrait que le chasseur de prime revienne, qu’on aille un autre affrontement. »

Ssedoyair arrive. « Ah, les serviteurs du Grand Dragga. La sublime Loyood a émis le souhait de vous rencontrer dès votre arrivée. La présente situation est bien embêtante. Suivez-moi. »

Rig: « Je vais rester voir ce qui se passe dans le camp. ». Il se dirige vers le campement de style militaire.
Les autres suivent Ssedoyair.

Il les amène vers le turbolift qui mène au sous-terrain; trois gardes leur demandent de laisser leurs armes à l’entrée.
Kota: « La dernière fois ça a mal fini, alors je garde mes armes. »
Grawn: « Tu gardes tes armes ou tu gardes tes dents? »
Kota est intimidant pour les gardes; ils baissent leurs armes et le laissent passer. Ssedoyair est clairement insulté: « Si vous faites face à Loyood avec vos armes, vos chances d’obtenir sa clémence s’en voient largement diminuées. »
Kota: « Pourquoi est-ce qu’on voudrait avoir sa clémence? »
Grawn: « C’est ça qu’on vient chercher. »
Darraru: « On est chez les Hutts, on fait comme chez les Hutts. Laisse tes armes ou reste à la porte. »
Kota est convaincu par Darraru; il laisse ses armes mais non sans un grande irritation.
Kota: « Si y’essaient de nous tuer, tu ne fais pas juste rester dans le coin et te cacher. »

Pendant ce temps, Rig s’approche de Roderton. Deux hommes armés et en uniforme s’approchent. « Vous cherchez quelqu’un? »
Rig: « Ouais, Roderton. J’y ai parlé la dernière fois que je suis venu ici. »
L’un des gardes: « Attendez ici. » Il va voir Roderton. Rig observe pendant ce temps. Le premier garde parle à Roderton pendant que l’autre reste avec Rig.
Rig: « Qu’est ce qui se passe ici, c’est des réfugiés eux? »
Le garde: « Ouais. Vous avez pas entendu parler de la Trinité? Ceux qu’ils aiment pas ont tendance à avoir des problèmes et y’en a qui se sont ramassés ici. »
Rig: « C’est qui ici? Des gentlemen? Des gens de la mine? »
Le garde: « Ben, je connais pas tout le monde, mais y’a un peu de toute. »
Rig: « Et vous vous êtes qui? »
Le garde: « Disons qu’on est du monde ben organisés pis ben dangereux qui veulent la fin de la Trinité. »
Rig: « Des gros souliers à remplir. On devrait bien s’entendre. »
L’autre garde revient. « Vous êtes qui au juste, il vous reconnait pas. »
Rig: « On est avec Grawn, on est d’anciens employés de Dragga. »
Le garde: « Y’est supposé de vous connaître? »
Rig: « Il a dit qu’il nous trouverait des contrats. »
Le garde: « Ah, je reviens. » Il repart.
Rig: « Il me frappait pas comme un gars très militarisé votre ami avant. Y’avait juste l’air d’un quidam. »
Le garde: « Ben y’est ce qu’il est. »
L’autre revient. Rig a l’air impatient.
Le garde: « Bon, y va pouvoir vous rencontrer dans quelques minutes, vous pouvez vous assoir là (il pointe une chaise) »
Rig va s’assoir. Il sort un mécanisme de son sac et s’amuse avec en attendant.

Les autres entrent dans le turbolift. Ils arrivent dans le long corridor marécageux.
Kota: « J’en reviens pas, comment ça vous avez confiance de même? »
Darraru: « C’est pour la cause. »
Kota: « Quelle cause? »
Darraru: « La mort de la Trinité. »

Kota observe les gardes en marchant vers la salle du trône. La musique est triste, y’a pas tant de monde. Loyood les accueille.

Loyood: « Dir Saba Teno. Ah, les mineurs. Je serais très fâchée contre vous, car plusieurs de mes hommes sont morts dans vos récentes manigances à Neutroprime et à Alee. Votre perte de la mine devrait vous mériter la mort. Mais vos efforts pour sauver Ssedoyair et son espèce, ainsi que votre volonté de continuer à servir la famille Gorensla après les étonnants changements d’humeur de mon magnifique frère, vous gracient. Et en parlant du grandiose Dragga. On me dit que ses serviteurs sont convoqués et tués. Et je ne peux le trouver, si vous me donnez sa localisation, vous serez récompensés. »

Darraru: « Magnifissime Loyood. Votre sagesse transparait une fois de plus dans vos paroles. »
Grawn: « Magnifique Loyood, on a deux scénarios. On a Nar Shaada et Nal Hutta. On a des coordonnées pour le trouver à un de ces deux endroits. »

Loyood: « Ah, donnez-moi ces informations. Vous êtes plus utiles que je le croyais. » Grawn donne deux tappes sur G1.
Loyood: « Amenez-moi le droïde, il est à moi. »
Kota: « Whooo. Un droïde ça appartient pas à des gens. »
Tout le monde dans la pièce prend son souffle, y compris Grawn.

Loyood: « Amenez-moi le droïde et le petit bonhomme. »
Deux gardes poussent G1 et Kota.

Loyood s’approche de Kota et monte le ton: « Humain. Lorsque je déclare que quelque chose m’appartient, cette chose m’appartient. » Tout le groupe est intimidé. Kota enlève son casque.
Loyood: « Hahaha… Je comprends pourquoi Dragga vous aimait avant qu’il se fâche. »
Elle pousse Kota amicalement et met l’autre main sur la tête de G1. Un petit bonhomme arrive, prend ses outils et accède aux données de G1. G1 se laisse faire mais tente de cacher la liste des primes, l’information sur la base de Centurion et l’information sur leurs finances et y parvient! Elle donne de l’info erronée sur leurs déplacements.

Loyood: « Merci chers serviteurs. D’ailleurs, Le conseil des anciens est convoqué. Il aura lieu lorsque tous ses membres seront réunis à Nal Hutta. Mon départ est prévu pour demain. Les Vanderijar auront probablement quelques manigances pour ne pas sortir perdants de ce conseil. J’aurai besoin d’un maximum de serviteurs; venez me rejoindre à Nal Hutta et je m’assurerai que Dragga ne s’emprenne plus à vous. Passez aussi à la mine, chercher nos autres alliés des autres clans. »

Darraru: « Pouvons-nous emprunter d’autres troupes pour aller à la mine? »

Loyood: « Demandez à… »

Avant que ceci arrive, Rig était toujours en attente pendant quelques instants avant que Roderton vienne le voir.

Roderton: « Vous étiez une des personnes que j’avais approché pour des contrats. »
Rig: « Vous semblez bien important maintenant. Qui sont ces gens? »
Roderton: « Haha. Disons que ce sont des gens bien mobilisés et entraînés pour combattre la Trinité. Je crois que nous sommes du même côté? »
Rig: « Absolument. Si vous avez besoin de nous, c’est que vous avez l’idée d’une frappe sous peu? »
Roderton: « Disons que nous menons plusieurs opérations en parallèle. Nous avons besoin de gens. De combien de personnes disposez-vous et de quel équipement? »
Rig: « Ouais, y’a des gens de la mine, on est six… Une petite troupe de choc. »
Roderton: « Quelle mine? »
Rig: « QSD-12. On aurait besoin juste besoin de financement pour le maintien du matériel et on serait plus efficaces que n’importe quel de vos hommes. »
Roderton: « Très bien. Nous allons planifier une opération ce soir. Revenez avec une liste de tout ce que vous avez comme équipement et nous pourrons voir comment nous pouvons vous intégrer. »
Rig: « Et vous, vous disposez de combien d’hommes? »
Roderton: « Disons que nous sommes assez nombreux pour faire mal à la Trinité. »
Rig: « À vous seuls? »
Rodertoin: « Nous avons des alliés dans le secteur. »
Rig: « Je me méfie des alliés. Vous avez entendu parler de Dragga? »
Roderton: « C’est le hutt qui tue ses serviteurs? »
Rig: « Ouais. Est-ce que vous appelleriez des serviteurs des alliés? »
Roderton: « Non. Et si ce n’était que de moi, les moeurs changeraient beaucoup dans le secteur. Mais nous nous concentrons sur la Trinité. »
Rig: « Ouais. Je vais aller rejoindre mes amis. Si ils ne m’ont pas appelé c’est que ça ne va pas si mal. »
Rig retourne.
Roderton: « On se voit ce soir. »
Rig: « Vous informerez vos hommes de me laisser passer. Je peux pas apprendre trente minutes pour vous parler, je suis occupé. »
Roderton, avec un sourire en coin: « Je n’y manquerai pas. »
Rig le salue en marchant avec son machin qu’il était en train de gosser.

Sur le chemin du retour vers le turbolift, Rig voit un coup de turbolaser qui vient du ciel. Rig appelle Grawn: « Y’A DES COUPS DE TURBOLASER SORTEZ DE LA MINE VITE!!!! »

Loyood rit et son trône recule dans un corridor qui s’ouvre dans le mur!!! Pendant que Grawn crie vers elle pour lui demander si elle a un pilote!
Darraru: « On se retrouve à Nal Hutta! »
Kota court vers le turbolift.

Grawn tente de voir si il-y-a des escaliers, Darraru court pour suivre Kota. C’est la panique autour. G1 suit Darraru. Grawn ne voit pas d’escaliers mais se jette aussi vers le turbolift.

Kota arrive au turbolift. Le turbolift est déjà presque plein, Kota pousse pour faire de la place parce qu’il se doute bien que tous ne pourront pas entrer; il n’y parvient pas alors il prend G1 pour le mettre sur son épaule. Darraru entre et tente de convaincre les gens de faire de la place sur Grawn: « On a une mission super importante, il nous manque juste une place ». Un petit bonhomme le trouve crédible et fait entrer Grawn. Un gros bonhomme noir avec une plaque de métal vissée dans le bas de la face derrière semble trouver que Darraru est crédible et souhaite les suivre, il hoche la tête.

Rig, qui se rend à la Maîtresse: « Klatooinian un, partez les moteurs! »
Klatooinian un: « Le p’tit bonhomme blanc est déjà là-dessus! »
Rig: « Assures-toi que Frosk nous attend dans ce cas-là! »
Klatooinian un: « Y’arrêtes-pas de dire qu’on va se faire tuer! »
Rig: « Dis-lui que c’est nous qui va le tuer si il nous attend pas! »

Rig ramasse les armes du groupe, les gardes lui remettent.
Rig: « Il faut libérer l’espace!!! » Il aide à déplacer des caisses devant la porte du turbolift.

Un second coup de turbolaser s’écrase au sol, manque la base mais touche la grande tente de Roderton, une grande explosion est visible!

Le turbolift monte et Kota parle aux autres de son plan de mettre une prime sur eux-mêmes et de voir ceux qui cherchent de l’info et de les tuer.

Le turbolift arrive en haut.
Grawn appelle Frosk: « J’espère que le vaisseau est prêt pour partir! »
Rig remet les armes au groupe.
Frosk: « Ben sûr mais j’vous attendrai pas longtemps! »
Grawn court en grognant sur le comlink.
Kota: « Je court tellement vite! »

Rig prend une caisse au hasard pour l’amener avec lui et court vers le transport.

Kota regarde dans le ciel en courant pour voir ce qui les bombarde.

Une dizaine de X-Wings sortent de la grande tente et montent dans le ciel en déployant leurs ailes! Plusieurs dizaines de TIE sortent des nuages et foncent vers la base! Un troisième coup de turbolaser atteint directement la base sous-terraine, qui s’affaisse et libère un énorme nuage de poussière!

Kota aide G1 à se rendre au transport, G1 appelle Darraru qui les suit, puis Rig, qui reçoit un gros rocher dans le dos, puis Grawn les rejoint un peu en retard. Frosk commence à fermer la passerelle!

Kota entre et tente de tenir la passerelle. G1 est coincée dans la passerelle pendant un moment; Darraru appelle Frosk: « Frosk, arrêtes tes niaseries, tu vas mourir si Grawn pilote pas le vaisseau. »
Frosk: « Vous avez encore le temps, c’est vraiment long cette passerelle là! Vous êtes pas super forts sous pression! » Il fait réouvrir la passerelle. Un Klatooinian descend et va chercher ceux qui ne sont pas entrés. Le gros bonhomme noir les suit.

Grawn va prendre Frosk, l’accote et lui dit: « Donnes-moi une bonne raison pourquoi je te demanderais pas d’aller chercher un autre vaisseau! ». Un autre coup de turbolaser détruit le grand chapiteau de Roderton!!

Frosk: « Je l’savais qu’vous aviez le temps de monter avec cette maudite passerelle lente là! »
Grawn tente de le jeter en bas, y parvient!!
Frosk, en courant pour se sauver du transport: « C’est des maudits fous dangereux! »
Le bonhomme noir: « Hmmmmmm » (N’a pas l’air d’avoir aimé voir Frosk se faire jeter par dessus bord)
Frosk court pour aller trouver un autre transport!

Kota monte aux commandes, G1 le suit. Kota décolle, Rig et Darraru prennent les tourelles.
Grawn: « Il faut quitter la zone, pas prendre d’altitude! Elle sera pas facile celle-là. »
Rig: « Y c’est passé avec quoi avec Frosk? Il l’a mis sur la planète? Hahahahaha! »

Le ciel est noir de chasseurs TIE; dès le décollage, la Maîtresse est prise pour cible par un trio de TIE Interceptors!

View
Saison 4, Acte 3, Épisode 1
Le chasseur de prime de T‘landa’til DOK

Après un voyage de 21 heures avec les rebelles, le groupe se retrouve à la station spatiale de « T‘landa’til DOK », dans l’espace à proximité d’Ylesia. Pendant le voyage, G1 a traité des blessures de Rig, de Kota et de Grawn. Le technicien qui devait faire une jambe à Kota a pathétiquement échoué.

Rig: « On va négocier pour avoir un hangar pas cher. »
Kota: « J’ai même pas de jambe. »
Rig: « C’est vrai que c’est moins intimidant pour négocier. »
Grawn: « Rig, si jamais on donne deux coups sur la coque y’a un trou qui se forme. »
Rig: « Touchez pas à ça! Voici la liste des choses à réparer de la dernière fois, et voici la nouvelle liste » (Il sort une longue liste manuscrite et l’agite)
Grawn: « Avant de toucher à quelque chose, on fait quoi? »
Kota: « On va tuer Dragga. Il doit y avoir une prime sur lui. »
Rig: « Plein de gens attendent juste ça qu’on le tue. On peut utiliser ça. »
Kota: « On fait quoi avec mon technicien, c’est pas une mauvaise personne, j’y ai pris goût. On peut le laisser ici, il va trouver du travail. »
Grawn: « On dois-tu arrêter et se cacher pendant que ça se calme? »
Kota: « Y’a encore des bons hommes sur QSD-12, il faut leur dire qu’ils se battent pour rien. »
Rig: « Peu importe ce qu’on choisit de faire, il faut réparer le vaisseau. »
Darraru: « On répare et on lance les coordonnées de Dragga sur le réseau. »
Frosk: « Les problèmes ont pas mal toute commencés avec la Trinité. Je l’sais qu’y’a plusieurs clans qui se préparent à casser la Trinité, y’avait des rumeurs de conseil des anciens. Si vous aidez avec ça, y’a des chances de monter dans les rangs pis de nous protéger de Dragga, j’pense. P’t’être même d’avoir une bonne récompense. M’semble que vous avez mentionné que vous avez d’autres amis dans les Gorensla? »
Darraru: « Y’a Loyood. »
Frosk: « C’est sa soeur je pense. »

Ils discutent d’aller chercher Cero sur QSD-12.
Kota: « C’est le commandant. »
Grawn: « C’est le commandant? Il parle à personne. Frosk, tu penses qu’il faudrait voir la soeur de Dragga? »
Frosk: « D’abord voir si elle veut vous tuer elle aussi, pis sinon elle peut vous aider. »
Kota: « Il faut devenir indépendants, ne devoir rien à personne. Si vous avez peur de Dragga, je peux voir si y’a des primes sur nos têtes. »

Ils s’entendent sur la nécessité de réparer La Maîtresse. Darraru fait l’inventaire de ce qu’ils ont. Rig demande d’avoir accès à un hangar. Grawn parle de l’importance de boucliers et de l’astrogation. Ils parlent aussi de la possibilité de changer de transpondeur, considérant qu’ils sont sûrement poursuivis.

Kota se rend à un bureau de la guilde des chasseurs de prime. Il cherche dans les primes publiques pour voir si le groupe s’y trouve. Bouchaark Trenobo est un des clients affiché, en plus de l’Empire, d’un certain Metzeyani et de Lando Calrissian pour ce qui est de Rig. Il fait la liste des prix offerts pour chacun d’entre eux:

Bouchaark Trenobo offre, en crédits, MORTS OU VIFS: 
Grawn 8 000
Darraru 3 000
Rig 4 500
Kota 4 500
Cero 7 000
L’Empire, qui les veut VIFS:
Grawn 5 000
Darraru 6 000
Rig 6 500
Kota 7 000
Cero 7 000
Metzeyani, qui les prendra MORTs OU VIFs:
Grawn 3 000
Cero 4 600
Lando veut Rig VIVANT:
125 000 avec la pierre
12 000 sans la pierre.

Darraru, Grawn, G1 et Rig vont trouver un hangar avec de l’équipement. Un Skakoan leur fait une offre. 275 crédits par jour pour pouvoir rester et faire leurs travaux. Ils négocient pour 189 crédits par jour. Ils obtiennent le Hangar 277, disponible dans 30 minutes. Rig et G1 se dirigent vers le hangar et Darraru et Grawn magasinent des pièces.

Pour 20 pièces pour réparer leur transport, le Skakoan demande 12 700. Grawn dit que ce ne sont pas des pièces de qualité et que le hangar n’est pas à la fine pointe.
Le Skakoan: « Je suis désolé que vous soyez déçus de la qualité de notre matériel. Je vous les ferai à 10 160 crédits. Et je vous offrirai un hangar à l’abri des regards. »
Darraru: « C’est possible d’avoir des jambes cybernétiques avec ça? »
Skakoan: « Ça tombe que justement j’en ai en st……. en stock. Et je trouve peu de preneurs ici. Je peux vous faire ça à 12 067 crédits pour la paire. »
Darraru: « C’est possible de livrer les pièces au hangar 277? »
Skakoan: « Bien sûr, bon séjour à la station T‘landa’til DOK »
Ils quittent.

Ils se réunissent au hangar.
Kota: « On vaut 65 000 crédits. »
Grawn: « Toi tu vaux combien? »
Kota: « Ça dépend à qui vous me ramenez. C’est Rig qui vaut le plus. » À Rig: « L’as-tu encore avec toi la pierre? »
Rig: « Non, trop dangereux. Je l’ai vendue. »
Kota: « Celui le plus en danger c’est Grawn. Connaissez-vous ça vous, Bouchaark Trenobo ou Boridzo Metzeyani? »
Grawn se souvient de Metzeyani, des Besadii, qui leur en veut encore il semblerait, même si il croyait avoir payé sa dette… Il explique ce qui s’est passé aux autres. Il dit que c’est une vieille histoire.
Kota: « C’est bizarre mais c’est G1 qui a la plus grosse prime. »

Grawn va acheter des stimpacks pendant que les réparations commencent. G1 et Rig travaillent pendant une première journée.
Frosk: « Là moi j’aimerais ça savoir où vous allez pis que qu’est-ce que vous faites. J’vas p’t’être partir avec d’autre monde, ça va être moins dangereux. »
Darraru: « On répare le vaisseau. »
Kota: « C’est pas ça qu’il veut savoir. »
Frosk: « C’est pas ça que j’veux savoir. »
Ils discutent un moment, Frosk a peur qu’ils retournent pour tuer Dragga. Il leur laisse jusqu’au lendemain matin, parce que le soir il peut partir avec un autre groupe. Il tente de convaincre Kota de rencontrer l’autre groupe auquel il fait référence aussi. Il finit par quitter. Le groupe discute de ce qu’ils feront.

Grawn croit que Frosk est sage, que si Dragga continue à les rechercher, ils ne feront pas l’année. Cependant les montants des primes ne semblent pas élevés selon eux.

Kota va voir le technicien impérial prisonnier dans le transport (il était gardé par les Klatooiniens). « Je m’excuse, il fallait qu’on règle des choses. » Il demande au tech ce qu’il fera. Il lui répond qu’il cherchera à offrir ses services ailleurs; qu’il ne pourra pas retourner à l’Empire après avoir servi Varev. Kota l’intimide pour qu’il ne leur fasse pas de trouble, lui rappelle ce qu’il a fait à l’autre tech à bord de la station et lui dit qu’il a pris goût à lui. Malaise. Le tech quitte dès que possible. Un Klato le rentre dans le mur, mais Kota lui donne le OK pour qu’il parte.


Le lendemain, Frosk revient au transport avec son déjeuner. Le groupe a décidé d’aller de l’avant avec Loyood. Grawn argue que Frosk connaît mieux Dragga qu’eux. Grawn croit qu’ils ont plus besoin de Frosk que Frosk a besoin d’eux. Ils considèrent qu’il veut d’abord survivre et que si il croit qu’il faut détruire la Trinité, c’est probablement l’avenue à suivre.
G1 et Rig vont poursuivre les réparations. Ceci prend la deuxième journée.

Frosk: « Chu venu déjeuner avec vous autres, vous savez ce que vous faites? »
Darraru: « On va s’allier avec Loyood, prendre la Trinité pis la jeter à terre. »
Frosk: « Moué j’pense que c’t’un bon plan parce qu’il faut des alliés sinon on meurt. »
Darraru: « On va te protéger Frosk. »
Frosk: « J’ai pas besoin d’être protégé, mais j’veux pas qu’on fasse des attaques stupides sans alliés. »
Darraru: « J’vas appeler Loyood Frosk. »

Darraru se rend au système de communications du transport. Il tente de communiquer avec Ssedoyair. Grawn lui demande ce qu’il va dire.
Darraru: « On va lui donner les coordonnées de Dragga. »
Kota: « Non, si elle veut l’aider… »
Grawn: « Loyood, elle fait partie du conseil des anciens? »
Darraru: « Non, pas elle directement. On va lui demander son bon conseil. On va faire un état de la situation. On va lui expliquer pourquoi on est partis vite et pas revenus tout de suite. »

Darraru envoie le message: « Majordome Ssedoyair, ici Darraru, désolé de vous avoir laissé en plan lors de la dernière visite. On a rejoint Dragga d’urgence et il a tenté de nous tuer, il est instable. Il s’est sauvé, on a des pistes sur où il est. Beaucoup de gens le cherchent et on a encore beaucoup de pression de la Trinité, Dragga semble avoir cédé à cette pression, si on peut régler ce problème majeur dans le secteur on s’est portera mieux. On espère que les bons conseils de la grande et éblouissante Loyood sauront nous éclairer. Une réponse dans les plus brefs délais serait appréciée. Bien à vous, Darraru. »

Grawn se rend à la cantine la plus proche de la station. Il écoute un peu ce qui se passe. Il apprend que la Trinité est en train de prendre le contrôle de plusieurs marchés dans le secteur, autant au niveau du transport, que de l’exploration et du commerce illicite. Mais tous en ont peur. Il attire un peu l’attention d’un humain qui semble lourdement armé. 

La seconde journée se passe.

Rig et G1 continuent les réparations. Ils réparent les moteurs, le système de navigation et les boucliers en travaillant pendant la nuit. La troisième journée se passe et ils devront terminer le lendemain matin. Grawn leur explique ce qu’il a entendu et le fait qu’un homme l’a vu à la cantine. Il aimerait retourner boire pour savoir qui c’est ce gars.

Pendant la troisième journée Kota et Grawn vont tenter de déterminer qui est le gars. Kota explique les règles du chasseur de prime à Grawn en chemin, Grawn est tout mêlé.

Darraru reçoit la réponse de Ssedoyair: « Darraru, ici Ssedoyair. Votre message a bien été reçu. La sublime Loyood est perplexe. Il semblerait que vous ne soyez pas les seuls serviteurs du magnifique Dragga à avoir subi les foudres du Hutt, de façon peut-être, selon Loyood, injustifiée. Seriez-vous disposés à venir la rencontrer? »

Darraru contacte Grawn par comlink. « Loyood considère que le geste de Dragga était injustifié, elle voudrait nous rencontrer. »
Grawn: « C’est peut-être un piège »
Darraru: « Tout est un piège pour toi Grawn… Je suggère qu’on la rejoigne à son repère. »
Grawn finit par accepter.

Darraru retourne le message à Ssedoyair, lui indique qu’ils vont compléter leurs réparations et les rejoindre aux bureaux de Vetremiad.

Grawn et Kota vont dans quelques établissements pour en savoir plus sur le personnage qui a spotté Grawn la veille. Après quelques heures il apprennent de la part d’un Drall qu’il s’agit de Vosefior Jimbé. Grawn veut en savoir plus. Son vaisseau s’appelle le Horsic Complet. C’est un chasseur de prime.
Kota: « Ça avait pas l’air d’un comptable. »
Le Drall: « Paraît que les comptables sur Nar Shaada ils s’habillent de même. »

Dans l’après-midi du troisième jour, G1 va poser la jambe cybernétique de Kota. L’après-midi passe. En fin de journée, Rig, Darraru et Grawn font une tournée du hangar et du transport pour voir si ils sont observés. Ils voient une caméra qui n’était pas installée quand ils sont arrivés. Rig connaît le modèle et sait comment la trafiquer.

Grawn: « On vas-tu lui reporter? »
Rig: « On pourrait altérer la transmission pour qu’il pense qu’on est plus là. »
G1: « C’est là depuis seulement aujourd’hui? »
Rig leur dit que la caméra enregistre aussi le son.
Grawn: « Qu’est-ce qu’on fait avec ça? »
Rig: « On peut trafiquer la caméra. »
Darraru: « Ouais, on peut la trafiquer en faisant une boucle. »
Kota: « On a pas peur de lui, c’est un nabot. Il avait l’air de quoi tu disais Grawn? »
Grawn: « On grand gars avec une armure. »
Kota: « On l’attend icitte! Y’a une règle non écrite qu’on se fait pas mal en chasseurs de prime, mais là il nous espionne. »

Rig va à la caméra, veut la trafiquer pour que demain, pendant leur départ, l’image joue en boucle. Rig s’en occupe avec Grawn. Ils n’y parviennent pas!
Rig: « J’ai pas réussi Capitaine. »
Grawn donne un coup avec la « moppe » sur la caméra pour la pointer ailleurs.

Ils vont tous dormir.

Le lendemain matin (quatrième jour), les réparations se poursuivent. Grawn demande de garder un petit oeil sur la caméra.

Kota et Darraru tentent de trouver le Horsic Complet en marchant dans la station. Ils ne le trouvent pas. Darraru s’approche d’un employé à l’entretien. « Hé, on a entendu parler du Horsic Complet, apparemment que ça vaut la peine d’être vu. » L’employé, en train de pousser un chariot. « Ça dépend si t’as jamais vu un HWK-290. Un vaisseau avec un seul pilote, modifié légèrement pour être un peu armé. » (Il pointe vers un hangar sans trop s’en rendre compte).

Darraru: « On va voir? »
Kota: « On va attendre d’être sur le bord de s’en aller. »

Grawn en se levant pose des questions à Rig sur ce que la caméra a transmis. Il propose de la ramasser. Kota et Darraru reviennent. Kota propose de filmer leurs armes sur le transport pour l’intimider. Rig entend ça et commence à construire une machine qui a l’air dangereuse. Grawn va chercher la caméra pour l’amener, il demande l’aide aux deux klatooiniens. Rig et Kota se crinquent pour aller saboter les moteurs du HWK-290. Grawn leur crie de ne pas le faire pendant qu’il tente de détacher la caméra.

Rig et Kota partent vers le hangar. Rig amène son arme et un détonateur improvisé. Il se rend à la porte du hangar, qui est fermée. Il tente de trouver une entrée pour s’introduire. Il ne sait pas comment. Il revient mais personne ne semble l’avoir remarqué.

Kota, à son retour: « C’est fait? »
Rig: « C’est fait. (Il ment). »
Kota voit dans son jeu, sa brasse la tête.

Rig: « Faites chauffer les moteurs »

Grawn prépare le transport et G1 prépare la route. Kota se rend dans une tourelle. G1 demande si elle prend la route directe ou la route publique. Kota demande la route directe « On a confiance en toi. »

Ils partent en hyperespace.

View
Saison 4, Acte 2, Épisode 2
La reprise de KOBARI - 3

Rig opère une des tourelles de La Maîtresse et tire sur les batteries à Tribord de la Frégate! Le Révérent se place pour faciliter le tir.
Dorian Vodani appelle Gufu: « Révérent, nous allons attaquer ces bombardiers en priorité. (Les TIE qui viennent d’être lancés par l’Étrangleur sont trois chasseurs et trois bombardiers »
Les Z-95 font feu sur les Bombers, manquent.
Darraru appelle Kota: « Arrimes-nous à la station, on va débarquer! »
Puis il appelle Naj’ « Naj’ on aborde la station, on va aller sortir les prisonniers! ».
Puis il aide les tireurs aux tourelles à tirer.
Kayle vise les bombardiers avec les missiles; il en détruit deux et endommage le troisième!! Les tourelles du Révérent se rechargent.
Les 3 TIEs attaquent les Z-95, en endommagent un! Naj’ donne ses ordres pour diriger les attaques du Révérent: « Tirez sur l’Étrangleur, désarmez-le! ».
Bail va libérer la tension des systèmes. Kota tente d’amarrer La Maîtresse à la station, se place de l’autre côté de la station pour être à couvert! G1 tente de s’attaquer aux systèmes de la frégate, y parvient. Les transports des gentlemen s’attaquent à nouveau à la frégate, l’endommagent!
Le bombardier survivant tire des torpilles à proton vers le LEQARNA, manque de proche, mais engage des mesures défensives! Le Révérent fait feu avec ses canons ions et ses turbolasers, touche massivement la frégate! La frégate tire à bâbord contre les transports des gentlemen, en détruisent un deuxième!!

Naj’ donne ses ordres: « Les Z-95, attaquez les chasseurs avec le LEQARNA, bombardiers en priorité. Le Révérent et les gentlemen on attaque l’Étrangleur, en priorité ses systèmes offensifs! ».
Les Z-95 attaquent, touchent le dernier bombardier, il est presque détruit!
Darraru se déplace vers la sortie de La Maîtresse, sort son vibrosword et crie aux autres de venir à l’abordage avec lui!
Kayle approche le LEQARNA de la frégate et des chasseurs. Puis il détruit le dernier TIE BOMBER!
Les tourelles de la frégate tirent à nouveau sur le LEQARNA, touchent et l’endommagent!
Les trois TIE attaquent à nouveau les Z-95, l’un est presque détruit!
Bail a remarqué qu’il peut faire quelques réparations supplémentaires, se lance pour les faire! L’ÉTRANGLEUR se déplace tranquillement pour avoir un angle de tir sur La Maîtresse!

G1 prend un chariot et met Kota dessus pour l’amener vers la porte. Un des hommes de Vetremiad à la tourelle du LEQARNA tire sur un des TIE, l’ionise! Rig tire sur la frégate avec la tourelle, l’endommage puis se rend à la porte de La Maîtresse!
Kota ouvre la porte avec sa jambe fonctionnelle puis pointe l’entrée avec son arme! Il utilise son blaster comme rame pour s’approcher de la seconde porte! Les gentlemen endommagent encore la frégate puis appellent le Révérent: « Monsieur Naj’, nous allons tous mourir ici si nous restons, nous avons fait notre part! ».
Les batteries à tribord tirent sur La Maîtresse, l’endommagent! Les autres batteries tirent sur les gentlemen, endommagent l’un des deux transports restants! Le Klatoonien à la tourelle de La Maîtresse retourne le tir et endommage la frégate à nouveau.

Naj’: « Gentlemen allez rejoindre le LEQARNA derrière l’étrangleur, LEQARNA et Z-95 continuez avec les chasseurs! Révérent on continue notre bon boulot, il faut démolir cette frégate. ».
Kayle vise les chasseurs TIE. Rig se met en joue, G1 également. Darraru tente d’ouvrir la porte, elle est barrée! Les gentlemen vont derrière la frégate! Vodani poursuit l’attaque des TIE et l’autre Z-95 s’éloigne; son Z-95 est clairement en feu. Vodani abat un autre TIE, il n’est reste qu’un! Kayle fait feu sur le TIE avec ses canons avant, le détruit puis s’approche de la frégate! G1 tente d’ouvrir la porte, elle parvient à l’ouvrir! En même temps elle ouvre une autre porte, celle des déchets, qui s’éparpillent autour de la station et offrent une couverture! Ils voient la petite échelle devant eux qui donne accès à la station. Rig prend son arme, s’approche de l’échelle, regarde en haut et voit un sergent stormtrooper! Il fait feu! Il touche le stormtrooper! Kota s’approche et s’agrippe à l’échelle pour grimper, arrive en haut! Il voit des techniciens impériaux qui sont en train de démonter les machines de la station et un officier impérial qui est assis et en train de rire avec un verre à la main.
Le tireur de Vetremiad touche la frégate à nouveau! Bail augmente la puissance des boucliers à l’avant. Darraru monte l’échelle et tente d’empaler le sergent avec sa vibrosword! Il le manque. Les gentlemen attaquent à nouveau, endommagent la frégate!! Le Révérent fait feu!! Il endommage à nouveau la frégate, elle est presque détruite, des morceaux se détachent de partout! Les batteries à tribord de la frégate tirent sur La Maîtresse, l’endommagent à nouveau. Le Klatooinian répond avec la tourelle de la Maîtresse, la détruit!!!! Elle est poussée vers le vide de l’espace, vers lequel elle vogue tranquillement et silencieusement…

Darraru tente une nouvelle attaque avec son vibrosword, il le manque à nouveau, se jette à côté de Kota puis se place sous une console! Kota sort son heavy blaster rifle puis tente d’atteindre les stormtroopers, les manquent! Il tire comme une machine, ce qui attire l’attention! Rig continue à tirer sur le sergent! G1 utilise son jetpack et monte en haut, va se connecter aux consoles et tente d’électrocuter les techniciens qui ont les mains dans les machines. Les techs sont repoussés, surpris! Ils reculent, se jettent par terre! L’un des deux sergents tire à autofire sur le groupe mais touche son allié! Le second sergent tire Kota, le blesse!

Naj’ demande au LEQARNA de s’amarrer sur le Révérent et au Révérent de s’amarrer à la station. Il demande à Beedo de scanner l’intérieur.

Kota s’éloigne un peu du premier sergent, les abat les deux avec en les mitraillant avec son heavy repeating blaster!!!

Le Major applaudie lentement et dit: « Woooooooo ». Les techniciens se mettent les mains sur la tête, sont mis en joue par Rig.

Le major: « C’est moi le supérieur, c’est moi le chef de cette station! » Il est clairement en état d’ébriété.
Rig: « Darraru, voulez-vous interroger cet individu, celui avec le chapeau ».
Darraru: « Officier, dites-nous où sont les prisonniers? »
Le major: « Bah, prisonniers, prisonniers, c’est vite dit. Vous parlez des habitants, ils sont en punition dans leur chambre. Pis y’a pas de mauvaise surprise, j’vous l’promet, vous avez tué tous mes hommes compétents. » Il reprend son verre.

Naj’ entre dans la station avec Bail, Kayle, Brezi, Hu.

Kota tire subitement un technicien! Il le tue. Naj’ et le major disent en même temps: « WOOOOOO!!! »
Naj: « Ces hommes sont nos prisonniers!! Ils ne sont plus d’aucun danger. »
Kota « Ils nous ont vu ils vous ont vu. »
Rig: « Ouais! »
Naj: « On a peu de temps avant que d’autres impériaux débarquent ici, on continue la mission. On s’occupe des prisonniers. Il faut récupérer l’équipement et les prisonniers et vous avez des réparations à faire à votre vaisseau. »

Rig: « Est-ce possible que les communications du vaisseau impérial fonctionnent encore? » Kota: « Ça veut pas dire qu’y’a des renforts proches. »

Darraru: « Ouais, on retourne au vaisseau, faut qu’on parte! » Rig donne un dernier coup de crosse à un tech puis prend la coupe de l’officier en partant vers la sortie de la station.

Rig et G1 retournent dans la maitresse et reprennent le chariot sur lequel G1 a amené Kota.
Kota à Darraru: « Je comprends pas, qu’est ce qu’on est venus faire ici finalement? »
Darraru: « On va voir Centurion. »
Naj’: « On va récupérer les prisonniers et prendre l’équipement. »
Kota: « On fait quoi? On a même pas de travail. »
Darraru: « On a un vaisseau, on peut voler pis on peut voler. »

Le major, ben saoul, dit qu’ils n’ont pas réussi à utiliser les consoles et qu’il n’a plus de contacts avec ses amis, donc ils devraient l’engager. Il dit qu’il répondait à Varev et que Varev n’obéit plus aux ordres. Kota demande aux techs de lui faire une jambe mécanique rapidement.

Naj’ demande à Brezi et Kayle: « Trouvez les prisonniers. »

Darraru les suit. Brezi débarre la porte de la chambre. Dans la chambre se trouvent: Centurion, Maurocio, Depolian Jeno, Tarel Saam et un humain. Ils ont été enfermés dans une chambre mais sont en train de préparer leur fuite avec une vieille nacelle cachée dans le plancher qu’ils remettent en fonction.

Centurion: « Darraru?? (Elle voit la frégate impériale détruite par la fenêtre) Dragga a décidé de mettre le paquet. »
Darraru: « Dragga s’est plutôt sauvé avec le paquet… t’as pas vu ça? »
Saam prend Darraru dans ses bras: « Vous avez réussi à détruire la frégate? »
Darraru: « On a eu un peu d’aide mais on l’a finit. »
Brezi: « Il faut amener les prisonniers au sergent major. »
Darraru: « C’est un des alliés, on les amène au sergent major. »
Jeno: « On y va. »
Darraru: « Rig et G1 sont en train de réparer le vaisseau… On vous donne un lift si ça vous tente. »
Kayle: « Centurion, vous venez avec moi parler avec Naj’ ».
Saam veut prendre une boîte qui est au sol pour déterminer si les impériaux ont pu utiliser les systèmes.

Centurion vient voir Naj’. Il a appelé les hommes de Pocadio pour amener les prisonniers; ceux-ci entrent et ramassent les techniciens impériaux qui se sont rendus. Pocadio s’allume une des cigarettes de Centurion pendant que ses hommes ramassent les techs. Naj’ est content de la voir, lui dit qu’il faut l’amener avec eux. Bail demande à Centurion si ils peuvent vraiment déterminer si la station a été découverte ou pas. Elle ne peut pas promettre que la frégate n’a pas pu communiquer.

Elle regarde le matériel au sol qui a été démonté en grande partie par les impériaux: « Ça tombe bien ils ont presque déjà tout démonté. »

Naj explique qu’ils veulent amener l’officier et les techs avec eux, Kota s’oppose. Naj’ veut au moins en tirer quelques informations et en parler après avec Kota.
Kota: « Je vous connais le rebelles, quand quelque chose embarque dans votre vaisseau ça sort pas. »

Darraru négocie pour laisser l’officier mais ils veulent de l’aide pour récupérer la mine.
Kota: « On s’en fout de la mine »

Pocadio: « Sergent Major, les prisonniers, on les met où? Y’en a pas de place. Le Révérent y’est plein. » Il fume sa cigarette. « On peut leur régler leur compte ici. »
Kota: « Il paraît que ça s’est pas bien, ça passe pas. »
Naj’: « On va trouver une place pour l’officier. ».

Bail à Centurion: « Vous allez pouvoir nous montrer comment remonter le système? » Centurion: « J’peux le monter et le démonter en dormant. »
Kota rampe vers les sergents ramasse l’équipement qu’ils avaient sur eux.
Naj’ « Ouais, mais j’aimerais que les autres viennent avec moi. »

Centurion va voir Darraru pour le convaincre de les laisser partir avec les rebelles, elle dit qu’ils pourront les aider à redéployer la station et qu’elle leur donnera les coordonnées lorsque la station sera réinstallée quelque part.

Le groupe de Gotals est appelé par Darraru pour qu’ils reviennent. Pocadio demande à Naj si il a décidé pour les prisonniers.

Darraru négocie toujours pour que les rebelles aident pour QSD-12, Naj’ dit qu’ils pourront venir aider au besoin.
Naj’: « On doit laisser les techniciens ici. »
À l’autre groupe: « On peut vous laisser quelque part ».
Kayle propose à Naj’ de les laisser à l’entreprise de location de transports, car ils doivent de toute façon y aller pour terminer leur autre mission. Naj’ accepte de déployer une force à QSD-12 pour aider Darraru lorsque ça sera nécessaire. Il entend Kayle et accepte de les laisser à l’entreprise de location. Il explique à Darraru qu’ils vont ensuite recommuniquer avec eux car ils doivent accomplir une autre mission avant.

Naj’ part avec l’officier.

Les deux groupes ensuite négocient un moment car La Maîtresse aura besoin de pièces pour être réparée. Les rebelles acceptent de leur donner quelques pièces pour les aider…

View
Saison 4, Acte 2, Épisode 1
Un assaut concerté pour reprendre KOBARI

Avant qu’ils aient le temps de répondre, la frégate impériale envoie un autre message sur la fréquence METOSP:

« Oh, deux prises en même temps! Transport LEQARNA, désactivez vos moteurs et attendez d’être bordés. Vous êtes en état d’arrestation! »

Rig: « Hein? »

Kota: « Ils sont sur les senseurs, ils viennent d’arriver. (Il pointe les senseurs, un nouveau transport vient de sortir d’hyperespace tout près) »

Rig: « On communique avec eux? » Darraru: « Définitivement. »

Kota s’approche du système des communications: « Je veux parler avec l’Empire. »
Rig: « Qu’est ce que vous voulez dire? »

Kota prend le contrôle des communications du transport: « Officier, à qui est-ce que parle? Passez-moi votre supérieur. »

Major Zolek: « Vous parlez au Major Zolek! Héhéhé, c’est moi le supérieur, je suis le supérieur! »

Kota: « Vous êtes magnifique. Je suis chasseur de prime. Ma licence porte le numéro 78485780. Ils sont avec moi. Laissez-moi partir et terminer mon travail. »

Major Zolek: « Chasseur de prime, chasseur de prime. Passez votre chemin, moi je garde ma station d’amour. »

Kota retourne le transport pour quitter les lieux.

Ils reçoivent un message du LEQARNA: « Transport la Maîtresse. Il faut faire un micro-saut, on ira discuter. » Darraru lui répond que le plan est acceptable, mais il faut vérifier si il-y-a des survivants ou des prisonniers à la station. Naj’ explique rapidement qu’ils pourront recevoir des renforts intéressants pour la libérer.

Kayle envoie de l’information sur la station à La Maîtresse: elle est en bon état et elle contient 16 individus. Il transmet l’information à La Maîtresse.

Naj’: « Pouvez-vous nous calculer un micro-saut? »

G1 s’y met, calcule, ça prend 45 secondes, pendant ce temps, les deux transports filent. Et partent en hyperespace pendant 30 secondes!


En sortant d’hyperespace, La Maîtresse va s’amarrer au LEQARNA.

Kota: « Pourquoi est-ce qu’on s’amarre? »
Rig: « Il faut s’organiser pour sauver Centurion. »
Kota: « C’est qui? »
Rig: « C’est elle qu’on allait voir. »
Darraru: « On reparlera de ton statut de chasseur de prime plus tard…. »

Frosk: « J’ai compris que vous les connaissez? » Kota: « Pas moi, j’ai besoin de toi pour garder mes arrières. » Frosk: « C’correct chef, moué tant qu’on est loin de Dragga. »

Le deux groupes se rejoignent dans le LEQARNA. Ils se saluent. Darraru, G1 et Kayle se présentent. Faar salue Rig. Kota les salue tous.

Naj’: « Vous êtes ici pour les mêmes raisons que nous? »

Rig: « Non, c’est fortuit. On était ici parce que c’est un lieu sécuritaire, après une certaine escarmouche avec Dragga. Vous avez un plan? »

Naj’: « Vous êtes armés, prêts à combattre? »

Rig: « Vous croyez attaquer la frégate? »

Naj’: « On peut avoir des renforts, un croiseur consulaire. Et on a remarqué que leur générateur de boucliers est un point sensible. »

Darraru: « Et votre pilote est avec vous? »

Naj’: « Ouais, mais il ne peut pas tout faire seul. »

Kayle: « Le Révérent pourrait servir de leurre et on arrive dans un autre angle. »

Rig: « Si vous croyez pouvoir commencer la bataille dans l’espace, on peut s’amarrer et faire une contre-diversion. »

Darraru: « On se rendra pas à la station. »

Naj’: « C’est quoi la portée des armes de la frégate? » Faar leur indique.

Rig: « Y’a peut-être une entrée secondaire. Si vous tirez sur la frégate, ils vont s’occuper de vous pendant qu’on entre pour les assiéger. »

Kota: « On est mieux de détruire la frégate pis après rentrer dans la station. »

Kayle: « Si on a juste la station à gérer, c’est pas un problème. »

Kota: « Votre amie est peut-être déjà dans le vaisseau. »

Naj’: « C’est possible… »

G1 traite les blessures de Kota.

Kayle à Faar: « C’est quoi le personnel de cette frégate? »

Faar: « L’équipage normal est de 650. Force militaire de 100 troupiers probablement à bord. »

Rig: « Vous avez des troupes comme vous disiez? »

Naj’: « Pas en assez grande quantité. »

Rig: « On peut pas gagner, mais ça peut semer le chaos pendant qu’on borde la station. »

Naj’: « Avez-vous d’autres alliés? »

Rig: « Depuis les derniers 24 heures, non. »

Darraru: « On connaît des gens qui seraient intéressés à avoir des coordonnées. »

Rig: « Hm, ils risquent de se retourner contre nous. »

Naj’: « Si vous voulez continuer à faire des opérations dans le secteur, il est impératif de récupérer la station. »

Kota: « Pourquoi? »

Naj’: « Faar, tu faisais partie de la guilde des gentlemen? »

Faar: « Oui… »

Naj’: « Il y aurait moyen de les contacter? »

Darraru: « La dernière fois qu’on a parlé avec eux ils avaient subi de lourdes pertes. Et ils voulaient trouver Dragga pour récupérer leur dû. »

Rig: « On contacte les gentlemen maintenant! »

Kota: « Ne mentionnez pas qu’on est avec eux… »

Darraru: « Ils ont perdu beaucoup de stock avec nous et ils veulent se faire payer. »

Kayle: « On pourrait leur proposer de prendre tout l’équipement qui restera. »

Darraru: « On pourrait rejoindre tout le monde qui aime pas l’Empire en même temps. »

Rig: « Y sont loin. J’vas aller connecter les deux systèmes de communications pour transmettre plus loin. »

G1 et Rig s’en vont connecter les deux systèmes de communication ensemble. Ils échouent avec le temps qu’ils ont, mais G1 se familiarise avec les deux systèmes.

Naj’: « Vous avez une idée de la force de frappe que les gentlemen peuvent réunir? »

Kota: « Ils vont être difficiles à convaincre, ils ont perdu les deux tiers de leurs vaisseaux. »

Rig: « Mais c’est le début de la vengeance! »

Kayle: « Ils bénéficiaient de la station? »

Darraru: « Aucune idée, mais ils avaient des intérêts dans le secteur. »

Kayle: « Ça se déplace la station? De toute façon elle est compromise. »

Naj’: « On peut, avec des bons ingénieurs, amener le système de communications. »

Kota: « Tous nos alliés se sont battus pour nous, ont subi de lourdes pertes, n’ont rien eu en retour. »

Darraru: « Et le Commandant Varev? »

Naj’: « Son allégeance est douteuse. »

Kota: « Comment ça douteuse? Le connaissez-vous? Ses allégeance sont assez claires moi je trouve. »

Darraru: « Notre contact, Dje’bi, on pourrait le rejoindre. »

Rig et G1 reviennent. Rig: « Ça marche pas! C’est deux systèmes complètement différents! »

Darraru: « La soeur de Dragga, aussi, avec Vetremiad, pourrait être notre alliée, mais elle est en train de péter un plomb. »

G1: « On a les Klatooinians dans le vaisseau. »

Kota: « Si c’est vous qui leur parle vous allez peut-être réussir à les convaincre. »

Rig: « On leur demande sinon on y va avec ce qu’on a. Votre autre vaisseau, il est facile à rejoindre? »

Naj’: « Il est sous mon commandement. »

Kota: « Et y’a des chasseurs dans cette frégate? »

Faar: « Une demie escadrille normalement. Une moitié de chasseurs, un ou deux bombardiers et une navette, normalement. »

G1 demande au groupe pourquoi ils veulent combattre pour cette station. 

Naj’: « C’est un point névralgique. Les senseurs couvrent un grand secteur et représentent un atout stratégique important. Vous pouvez me mettre en contact avec la guilde des gentlemen? »

G1 et Faar s’installent au système de communications pour tenter d’envoyer un message en longue distance. Ils parviennent à ouvrir un canal de communication temporaire.

Naj’: « Ici le Sergent Major Naj’ Gufu. Une fois de plus, nous devons faire appel à votre aide. La station de Centurion est compromise. Une petite force de frappe impériale a pris le contrôle de la station. Nous sommes en train d’amasser des forces pour en reprendre le contrôle afin que l’Empire ne puisse pas compromettre toute opération dans le secteur. Nous avons déjà une force de frappe intéressante mais afin d’assurer notre réussite, il est impératif que vous vous joignez à nous. Je m’assurerai personnellement que vous y trouviez votre compte. » Il envoie le message.

Kayle: « On appelle le Révérent? »

Naj’ acquiesce. « Wagaith, ici le Sergent Major. Nous avons fait de la reconnaissance à la station. Les forces en présence pourront être vaincues mais nous aurons besoin de toutes nos forces. Nous sommes en train de réunir des alliés du côté de la Ligue des gentlemen, mais nous aurons besoin du Révérent en renfort. Confirmez la réception de ce message. »

Kayle: « Aviez-vous besoin de faire des réparations? (en regardant leur transport). »

Rig répond par l’affirmative et s’y met avec G1. Ils réparent un peu le transport. 3 heures passent.

Le message de la guilde des gentlemen revient: « Sergent Major Gufu? Je croyais qu’il s’agissait de troupier senior. J’entends que la rébellion prend de l’ampleur dans le secteur et les hommes de Dragga nous ont abandonné. Nous serons là pour vous aider, mais nous voulons pouvoir utiliser les données de la station. Nous voulons un accès. »

Naj’ au groupe: « Nous avons des alliés. Reste plus qu’à se donner un rendez-vous. »

Kota: « On leur donne rendez-vous ici. Et nous on s’en va et on se rejoint à l’attaque. »

Naj’: « J’ai votre parole que vous serez des nôtres? » Kota répond par l’affirmative.

Il rappelle la guilde: « Bien content de savoir que vous serez des nôtres. Vous aurez accès à tout ce que vous aurez besoin. Nous vous envoyons nos coordonnées. »

Ils sont ensuite en attente. Le groupe de La Maîtresse retourne dans son transport.

Frosk: « Enfin des amis. Y vont nous protéger de Dragga? »
Kota: « On a pas besoin d’eux autres, on a vu ce que tu es capable de faire Frosk. As-tu déjà pensé à devenir chasseur de prime? » Il lui donne sa hache de Gamoréen. La Maîtresse s’éloigne pour ne pas être à portée des senseurs, pour ne pas être vus par les gentlemen.

Le Révérent arrive 5 heures plus tard.

7 heures plus tard, quatre transports de la guilde arrivent. Quelques minutes plus tard, le Révérent envoie les coordonnées pour l’assaut à La Maîtresse.

La Maîtresse reçoit les coordonnées. Naj’ a préparé les coordonnées pour que le LEQARNA soit devant et les autres de chaque côté de la frégate.

Tous se préparent et partent en hyperespace!


La Maîtresse sort d’hyperespace et entre en collision avec la station! Ses boucliers avant tombent. La station pivote sur elle-même, endommagée. Tout près, le LEQARNA et les transports de la guilde semblent avoir déjà engagé la frégate! L’un des transports de la guilde est pulvérisé sous leurs yeux par les batteries du vaisseau impérial!!

Des TIE Fighters sortent de la frégate, et le Révérent sort également d’hyperespace!

View
Saison 4, Acte 1, Épisode 3
La Maîtresse contre attaque

Frosk s’écrit: « Hein, vous voulez parler à Dragga? Si j’étais vous autres, je partirais vite, parce que quand il va découvrir qu’on est encore là, il va venir nous tuer sans tarder! Vous avez stoppé les transports qu’y’étaient dans le spacioport public, mais Dragga a son port privé de l’autre côté! »

Grawn: « Hm. » Puis il pilote le vaisseau de l’autre côté de l’astéroïde. Pendant ce temps, G1 ramène Kota et Rig à la conscience. La Maîtresse contourne l’astéroïde et aboutit à une autre entrée, derrière, protégée par deux tourelles de tir fixées de chaque côté de l’entrée du hangar.

Grawn crie aux Klatooniens d’aller aux tourelles, ils s’y dirigent en courant! Grawn prend le système des communication et dit: « Dragga, faut qu’on se parle! »
Rig: « Laissez faire la démocratie! ».
Bedula lui répond: « Grawn Jarakar, t’es un homme mort, t’as du culot de venir nous provoquer sur notre propre terrain, tu vas tellement mourir. ».
Grawn décide de reculer, s’éloigner des tourelles. Le YT fait demi-tour.
Rig: « Pourquoi on s’éloigne, je pensais qu’on allait les assiéger!! »
Grawn: « La Maîtresse va pas très bien, on va pas très bien… »
Rig: « On appelle tous ceux qui attendent leur dû de Dragga et on revient attaquer! » Grawn: « On revient mais pas pour l’attaquer!! »
Kota: « Ouais, il faut le tuer!! »
Rig: « On peut pas leur donner une deuxième chance! »
Grawn: « Ok mais on va pas super bien. »
Rig: « De quoi tu parles On met tout le monde qu’on peut sur leur cul! »
Grawn: « Très bien, c’est ça qu’on fait
 »
Kota: « On le laisse pas partir! »
Darraru: « On peut envoyer un message longue distance? »
Grawn: « G1, j’ai des pièces, des coordonnées, fais-nous quelque chose! ».
Kota à Frosk: « Heille le p’tit! »
Frosk: « Ouais? »
Kota: « Quessé tu faisais là si t’es avec Dragga? »
Frosk: « Vous autres aussi vous êtes avec Dragga! »
Kota: « Quessé qui t’as faite? »
Frosk: « Y tue toute ses alliés depuis un boute. J’pensais qu’j’allais être le prochain! ».

Pendant ce temps G1 examine ce qu’elle peut faire pour envoyer un message longue distance avec l’équipement qu’elle a. Elle passe une vingtaine de minutes à tenter de booster le signal. G1 demande quels systèmes elle pourra éteindre pour pouvoir faire le message. Grawn répond l’hyperdrive. Kota va tasser un Klatooinien à une tourelle. Rig va voir l’autre et lui demande si il a déjà tiré, le pousse de là quand il voit qu’il bullshitte.

Deux points apparaissent sur les senseurs à moyenne distance! Grawn crie de regarder c’est quoi! G1 vérifie qui s’en vient vers eux, examine les armes de chaque vaisseau. Elle transfère ensuite les boucliers vers l’avant! Grawn pousse les moteurs! « Préparez-vous pour les attaques! ». Grawn manoeuvre pour tenter de ne pas être touché par un TL-1200. Darraru tente d’aider Kota à viser les deux transports ennemis! Le TL-1200 fonce vers eux!! Grawn manoeuvre pour éviter les attaques de ses deux tourelles! Kota tire avec la tourelle et endommage le transport! L’autre transport, un WWUD-500 fonce aussi vers eux! Il attaque également, les boucliers de la Maîtresse encaissent! Rig attaque le WWUD, l’endommage également!!

Rig tire à nouveau, tente d’atteindre encore le WWUD. Il touche le WWUD et le détruit sauvagement en le frappant de plein fouet avec deux lasers! Kota tire sur le TL-1200, le manque! G1 tente de hacker les systèmes du TL-1200, y parvient! Il perd 1 zone de boucliers! Le TL-1200 accélère et fait des manœuvres évasives! Darraru tente d’aider à Kota à tirer. Grawn ouvre les communications: « Moué j’ai toujours été fidèle à toué! J’t’ai donné toute ma vie, tu veux finir ça dans un guet-apens? Laisse-moi aller, oublie moué! ».
Bedula: « JARAKAR, À CHACUN DE MES HOMMES QUE TU TUES, J’AUGMENTE LA PRIME SUR TA TËTE DE 10 000 CRÉDITS! ».

Kota tire à nouveau sur le TL-1200! L’endommage à nouveau sévèrement! Rig tente aussi de le toucher, le manque! G1 enlève encore des boucliers! Le TL-1200 continue d’attaquer sans succès et fait des réparations! Darraru soutient Kota et Rig aux tourelles. Grawn utilise les senseurs pour tenter de voir si un vaisseau sort de l’astéroïde, n’en voit pas!

Rig tire à nouveau sur le TL-1200. L’endommage sévèrement, il est presque détruit!
Rig: « Grawn, je vais augmenter la facture vraiment rapidement! ».
Kota tire également, manque cette fois! Grawn demande à G1 d’utiliser les senseurs pour voir ce qui se passe près de l’astéroïde. Elle voit cinq vaisseaux qui quittent, que l’un d’eux est d’un silhouette de classe 5. G1 les informe! TL-1200 continue à tirer, puis jamme les boucliers de La Maîtresse.
Rig: « Qu’est-ce qu’on fait, y’a des fugitifs! »
Darraru continue à les aider à tirer!
La FORCE guide Kota, qui tire à nouveau et détruit le transport!!

Subitement, une onde sphérique d’ions explose et sort de l’astéroïde, touche La Maîtresse! Ses systèmes sont momentanément hors ligne puis reviennent.

Grawn: « Qu’est-ce qu’on fait?? »
Rig: « On répare le vaisseau et on ira récupérer les restes, on trouvera Dragga le temps venu, pour l’instant on a des lance-flammes à aller chercher! »
Grawn pense un instant à ouvrir les communications, laisse tomber. Il décide de s’approcher de la porte.

Les tourelles se tournent vers eux. G1 et Rig se lancent pour libérer la tension dans le système. L’arrivée du transport intimide les gunners des tourelles. Les deux tourelles ion se mettent à tirer, les attaques sont esquivées et encaissées par les boucliers. Darraru dirige encore les attaques. Kota vise et tire sur une des tourelles, l’oblitère!

Kota tire et touche à nouveau, détruit l’autre! Il est en sueurs.

Grawn regarde à l’intérieur du hangar, voit des gens qui courent vers l’intérieur de l’astéroïde. Des lumières clignotent. G1 et Rig pendant ce temps tentent de réparer les systèmes. Les senseurs captent deux points à longue portée derrière eux!

Grawn: « On a des blips à l’arrière, on a pas tous seuls encore! G1, tu peux regarder ça? » G1 tente de déterminer ce qui arrive derrière eux. Elle voit les deux chasseurs, les informe qu’ils ont des missiles! Rig: « Moi j’ai fini de me faire tirer dessus sans répliquer! »

Grawn choisit un des chasseurs afin de se concentrer à échapper à ses tirs. Le premier s’approche et fait feu avec ses missiles! Il touche La Maîtresse, qui est sévèrement endommagée! Kota tire sur le chasseur, le touche et le détruit!! Rig tente de réparer les dégâts effectués par le missile, parvient à réparer une partie! Il pousse un Klatooinian vers la tourelle! Darraru tente de guider le Klatoonien dans son attaque! Le second Khiraz approche, tire et manque le transport, puis le Klatooinien tire, le touche et fait fuir le chasseur!

La Maîtresse se retrouve seule, devant la porte.
Rig: « Les gens sont déjà au courant qu’on est ici, laissez-le aller. »
Grawn hésite, il aurait voulu le poursuivre, il grogne un peu.

Grawn pose le transport dans le hangar. Darraru utilise les communications extérieures: « Bonjour peuple de l’astéroïde, gens sous le joug de Dragga le Hutt, vous avez été abandonnés par votre chef, nous venons prendre le relai et prendrons cet astéroïde en charge, on vous a protégé contre les chasseurs qui voulaient vous anéantir. N’ayez pas peur et envoyez-nous votre contremaître. »

Un Dresselian nommé Berod vient les rencontrer.
Frosk, sous le choc: « Si vous vous posez là-dedans, je pourrai pas rester votre ami. Si vous pensez que c’est fini, vous connaissez pas Dragga. »
Darraru: « On l’sait qu’c’est pas fini. »
Frosk: « Dragga va nous tuer. »
Rig: « Ben non, on restera pas longtemps. Y sont où les objets de valeur? »
Frosk: « Ben sûr que j’ai jamais vu les objets de valeur. Je vous amènerai pas on va se faire tuer. »
Kota: « G1, vérifie combien y’a de monde dans le hangar. »
G1: « Une dizaine de personnes. »
Grawn: « Darraru, tente de savoir où y’est parti. »
Kota: « Juste à leur dire qu’on va tirer si ils parlent pas. »

Ils se posent.

Grawn à Darraru: « Négocie avec eux-autres. On veut savoir où Dragga est parti. »
Kota chuchote: « Les Klatooniens vont peut-être nous trahir si ils voient qu’on retourne voir leurs amis. »

Darraru sort avec Rig. Frosk est fâché et reste dans le transport. Kota lui donne une tappe sur l’épaule.

Rig tient un paquet louche. Le Dresselian regarde le sac que Rig a dans ses mains, semble craindre.
Berod: « Effectivement, Dragga nous a abandonné, qu’est-ce qu’on peut faire pour vous? » Darraru: « Notre objectif c’est de le ramener à l’ordre pis de le passer au conseil, vous vous gardez l’astéroïde si vous nous donnez ses coordonnées. »
Grawn: « On peut vous envoyer des transports. »

Berod: « Donner les coordonnées de Dragga? Je peux vous donner « des » coordonnées, je sais pas y’est où. On va avoir besoin de transports et de crédits. »

Rig: « Heille, Dragga est devenu fou et vous allez mourir de toute façon. Y’a assez de stock ici pour vous permettre de survivre, au maximum on vous donne un transport. »
Berod: « Ouais, j’vous donne une liste de coordonnées. En échange on voudrait un transport. On est une trentaine. »

Darraru: « On a des collaborateurs qui seraient probablement prêts à vous offrir l’asile, on va voir. » Rig demande de quoi il parle, il répond « les rebelles. »

Berod va chercher à un terminal des coordonnées encryptées pas très loin. Il leur ramène la datacard. Pendant ce temps les deux gars armés les surveillent. Rig leur exige des stimpacks. Y’a un gamoréen et un grand slaque humain, le grand slaque va chercher ce qu’ils demandent. Il revient avec une boîte de stimpacks. Y’en a 8. « C’est ce qui nous reste. »

Grawn regarde pour voir si il voit des pièces de transports aux alentours. Rig lui fait signe qu’ils en ont pas besoin.

Grawn entre dans le transport. Kota demande si ils collaborent avec les rebelles. Grawn dit que non, que quand ils ont dealé avec eux ça n’a pas bien été.

Quand Berod ramène la datacard, il dit que c’est encrypté, qu’ils trouveront les destinations possibles de Dragga.

Ils retournent dans le transport.
Berod: « On va attendre votre transport! »
Rig: « Ouais ouais… »

Ils sont dans le transport.
Frosk: « Là dites-moi qu’on s’en va là! »
Darraru: « T’es nerveux, tu f’ras pas deux jours avec nous autres. »
Kota: « Qu’est-ce que tu veux toi? Tuer Dragga avec nous autres? »
Frosk: « Disons que j’vois deux affaires. Soit qu’on tue Dragga pis qu’j’ai la preuve de mes yeux qu’y’est mort. Où j’me sauve ben loin. Vous êtes certains que vous voulez le tuer ou vous allez changer d’idée quand vous allez le voir? ».
Kota: « Ouin Darraru, c’est quoi l’histoire du conseil? »

Ils commencent à discuter sur quelle devrait être la prochaine étape.

Rig: « On a combien de coordonnées? »
Kota: « Faudrait commencer par s’en aller. Icitte des chasseurs peuvent arriver. »
Rig: « Si on trouve plusieurs destinations on peut « déléguer » pour le trouver. »
Grawn: « C’est pu notre problème Dragga. »
Rig: « Pour l’instant on est un peu le contact pour tout le monde qui cherche Dragga. En leur donnant l’info on les aura plus sur le dos, pis on va les utiliser. »

Ils décident de regarder les coordonnées d’abord. Ils parlent de possiblement aller voir Centurion pour obtenir de l’info; Rig se demande qui c’est. Darraru et Grawn répondent pas clairement pantoute. Kota demande c’est qui et c’est où.
Grawn: « Y’a un sullustan qui cuisine pis c’est bon. »
Rig: « Ah oui c’est épouvantable, on y va pas!! »

Kota: « On devient des chasseurs de prime, on donne l’information sur Dragga pis on fait fortune. »

Grawn décolle pour entrer en orbite.

G1 insère la datacard et la décrypte. Kota l’aide. Trois destinations se révèlent. Nar Shaada, Nal Hutta et Tshebech. Ils voient que Tschebech est éliminée, envahie et prise par les Kaleesh. Grawn se demande si les coordonnées sur Nar Shaada sont celles qu’il connait; non, c’est un autre endroit.

Grawn: « On s’en va d’ici. »
Rig: « On a juste à dire à sa soeur de le trouver là. »
Kota: « J’pense pas qu’elle en veut à son frère. »

G1 passe une demie-heure à préparer le départ pour KOBARI-3 avec Grawn. Pendant ce temps, Grawn se demande si ils envoient un message pour dévoiler la destination de Dragga. Ils préfèrent quitter rapidement.

Ils partent en hyperespace pour 27 heures.

Rig tente de réparer l’armure de Kota, G1 donne des soins à Kota et Grawn.

Darraru va méditer sur ce qu’ils ont vécu et tente d’en tirer un sens. Il tente de déterminer ce qu’ils pourraient faire comme choix dans la situation complexe dans laquelle ils se sont retrouvés.


KOBARI-3.

En arrivant, ils voient la station, à côté de laquelle trône une frégate impériale de type Arquitens! Une voix s’adresse à eux via METSOP: « Hahahaha, transport la Maîtresse! Vous avez avec vous Rig Devo et Grawn Jarakar c’est bien ça? Tentez de fuir et vous serez oblitérés! »

View
Saison 4, Acte 1, Épisode 2
La rage de Dragga

Ils sont 22 heures en hyperespace. Rig et G1 tentent de réparer l’ordinateur de navigation, mais ne trouvent pas les pièces nécessaires. Ils trouvent cependant ce qu’il faut pour réparer le système des boucliers de l’intérieur du transport, ce qu’ils arrivent à faire. Kota crie « Bon travail G1! ». Rig à Darraru: « Il mentionne juste G1, c’est un raciste… »

Ils sortent ensuite à l’astéroïde de Rozinnoch. Des lumières indiquent l’entrée d’un hangar dans l’astéroïde.


Kota: « Pourquoi si c’est une base secrète y’a de la lumière? »
Rig: « On ne trouverait jamais cet astéroïde si on ne le cherchait pas activement »

La voix de Bedula se fait entendre sur la fréquence METOSP: « Transport la Maîtresse je vous envoie le vecteur pour venir nous rejoindre dans l’astéroïde »
Kota: « Qui a trouvé le nom du vaisseau?! »
Grawn, irrité: « C’est moué… »
Kota: « C’est un bon vaisseau, il mérite un nom plus guerrier, comme… le Destructeur Stellaire »

Ils suivent le vecteur et entrent dans l’astéroïde. Arrivent au petit spacioport humide. Voient que trois autres transports sont installés dans le hangar rudimentaire. Un porte l’emblème des Gorensla.

Rig: « Quand on le rencontre, y’a des mots d’ordre? C’est ma première fois. »
Darraru: « Tu l’écoutes et tu dis Dragga est grand. »
Kota: « À quoi ça sert de faire un marais dans un astéroïde? »

Grawn Veekar vient les rejoindre. Les deux Grawn s’écrient de plaisir de se revoir.
Grawn: « Grawn j’pensais qu’t’allais mourir. »
Grawn: « Comment vous vous en êtes sortis? »
Grawn: « Dis-le à personne, mais on s’est sauvés »
Grawn: « Tout le monde le sait… »
Grawn: « Qui tout le monde? »
Ils se mettent à rire puis Veekar frappe Grawn. En riant.

Grawn: « Comment y’est Dragga? »
Grawn: « Ben fâché. Sur une échelle de ………. »
Grawn: « Beaucoup fâché? »
Grawn: « C’est ça! »
Grawn: « Bon ben vous êtes icitte pour le voir. »
Grawn: « Y’est fâché après quoi là? »
Grawn: « La Trinité, encore la même affaire. »
Grawn: « Encore? »
Grawn: « Y font la merde pas mal. »
Grawn: « Beeeeeeeeh…. »
Grawn: « Vous voulez le voir ou pas??? »
Grawn: « Marche, on va te suivre!! »

Ils le suivent dans l’astéroïde.

Ils traversent un grand corridor, passent une grosse porte de métal. Bedula les attend à l’entrée de la salle du trône et leur demande leurs armes… Deux gamoréens montent la garde. Rig dépose tous ses explosifs. Ils déposent leurs choses.

Darraru aime pas ça, regarde Grawn…
Grawn: « Heille…. (air menacant) »
Darraru dépose tout.

Ils s’avancent dans la salle du trône. Dragga est en train de jouer à un jeu de cartes sur une table devant lui; il est couché sur une grande dalle. Une quarantaine de gens de toutes sortes sont installés à d’autres petites tables tout autour et jouent aussi aux cartes; certains sont armés, d’autres non. 

Dragga remarque l’arrivée du groupe: « Ah, Darraru et Grawn. Tkebom Chija. Vous avez perdu ma planète. Approchez. » Deux trandoshans se placent derrière eux et les font approcher du Hutt.

Dragga: « Il-y-a de cela 200 cycles, Grawn Jarakar, tu passais mes petits paquets d’une planète à l’autre. En peu de temps, j’ai fait de toi et du Twi’lek les maîtres d’un territoire rempli de richesses. Et toi, Darraru, n’es-tu pas triste d’avoir perdu ce lieu de légendes, toi qui aime tant l’histoire? Vous avez fait honte au clan Gorensla. Ce jour doit toujours arriver… Le jour de remplacer ses éléments incompétents. »

Le groupe remarque que le silence s’est installé dans la salle et que plusieurs individus armés semblent être sur les dents, prêts à agir…

Cela suffit à Kota pour se lancer sur un weequay pour lui enlever sa lance, qu’il était sur le point de lever! Il n’y parvient pas, mais se place en défensive!
Darraru: « Dragga, laisse les enfants se chicaner, on va parler entre adultes! » 
Dragga: « Hahahaha laissez celui-là vivre, tuez les autres ».
Quatre klatooiniens tirent sur Kota avec leurs blasters, le touchent mais son armure absorbe les attaques! Un trandoshan lève un lance-flamme et enflamme Rig, le blesse! Rig fonce vers Dragga, sort des pièces random de ses poches et construit un explosif en courant vers le Hutt, se rend à lui en brandissant l’explosif! L’autre trandoshan tente d’immoler Rig aussi, s’avance en faisant feu! Il brûle Rig à nouveau, le poil de Rig lui brûle sur le corps! Il touche aussi Kota, ce qui endommage son armure et le Weequay le plus près! La flamme touche aussi Dragga, qui s’écrit: « Aaaaaaah salle petit insecte, je vais t’écraser toi aussi… Ne touchez pas le Bothan!!! ».
Grawn crie vers les Gamoréens: « On se calme, là là lui il fait tout le temps ça, on est habitués, on est capables de le gérer, notre mine va pas si mal que ça! ».
Les Gamoréens ne sont pas impressionnés, Grawn s’en rend compte et fonce vers la table des équipements! Bedula l’attend avec un light repeating blaster! G1 va vers une table, prend une plante, tournoie puis la lance vers le Trandoshan qui tire sur Rig, touche son bras, qui se retourne à nouveau vers Dragga, qui se met à crier en le regardant!! Les Gamoréens bloquent le passage de Grawn, le frappent avec leurs haches, le blessent! Les Weequay frappent Kota avec leurs lances, le blessent également! Un petit humanoïde à la peau blanche sort un blaster: « J’avais vous aider! » Il tue un Gamoréen! Pendant ce temps, tous les invités non armés se jettent sur les côtés de la salle pour observer le massacre!

Kota fonce vers les Gamoréens, botte la hache du celui qui est tombé dans ses mains, puis tue les deux autres Gamoréens! Bedula tire sur Grawn avec son repeating blaster et l’abat, son bras gauche est carrément pulvérisé! Darraru s’approche lentement du Hutt pendant que la bataille fait rage autour: « Dragga arrête ça, tu vois ben que ça sert à rien, on l’a défendu la mine, Rig va se calmer là, y’est en feu! »! Il ne calme pas Dragga, mais Bedula en arrière l’entend et hésite avant de tirer à nouveau. Par contre, Dragga a eu le temps de tirer une petite corde, sa dalle descend dans un sous-terrain et il crie « Amenez-moi le Twi’lek et ne vous approchez pas du Bothan!!! ».

Les Klatooiniens changent leurs blasters pour les mettre sur stun et tirent sur Darraru, le manquent! Un des Trandoshans tire sur G1 avec son lance-flamme, elle se cache sous la table! Elle se pousse ensuite vers Grawn, sort son medpac et tente de le ramener à la conscience! Elle n’y parvient pas mais traite un peu ses blessures. L’autre trandoshan se dirige vers Kota, l’enflamme! Rig s’injecte un stimpack puis se jette au sol pour éteindre le feu! Les gens dans la salle se reculent encore plus en criant « Whooooo ». Il n’y parvient pas, est encore en feu! Il roule vers le petit plan d’eau au fond de la salle. Les weequays se déplacent vers le droïde, s’y rendent en brandissant leurs lances! Leur petit allié blanc: « Ils s’approchent de vous! ». Il tire sur les weequays, en tue deux et en blesse un!

Kota ramasse la lance d’un Weequay mort, puis attaque les autres « Laissez ce beau droïde tranquille! », il manque puis s’injecte un stimpack! G1 injecte un stimpack à Grawn, le ramène à la conscience! G1 tournoie pour lancer l’autre stimpack à Rig, le projette et le touche à distance! Les Klatooiniens tirent sur leur petit allié blanc, ils le blessent et il se cache sous une table! Le Trandoshan se déplace vers Kota, Grawn et G1, tire sur Kota! Il manque mais touche G1 et Grawn (qui retombe inconscient) et les Weequay, un des weequay tombe, en flammes! Tous sont projetés vers l’arrière au sol! Darraru crie à Bedula: « Arrête ça, tu vois que Dragga ne voit pas ce qui passe, arrête les affaires pis on va jaser! Tu vas faire pleurer la femme de Grawn! ».
Bedula lève la main « STOP! »
Bedula dit à Darraru: « Vos amis peuvent partir, Dragga est un peu à cran, je vous le concède. Mais vous restez avec nous. »
Au loin, on entend Rig qui roule dans l’eau marécageuse, mais il est encore en feu.
Darraru: « Ouais, j’pas trop sûr de ton deal, on travaille en équipe, on a eu une concession, on se bat ensemble, on meurt ensemble, les droïdes aussi! ».
Bedula désapprouve, fait un pas derrière, l’autre Trandoshan attaque encore Kota et G1, touche Kota et le blesse, l’autre weequay s’élance pour toucher Kota, le manque et tombe au sol!

Kota attaque l’un des Trandoshans avec sa lance! Il le blesse sévèrement. Bedula tire sur Kota avec autofire, l’abat puis pulvérise sa jambe droite! Il crie en tirant comme un débile, son arme se décharge!! G1 utilise un stimpack et l’administre à Grawn, qui reprend conscience! Les Klatooiniens tirent sur Darraru à stun, le touchent, le Trandoshan laisse tomber son lance-flamme, prend un blaster carbine et la met à stun. Grawn roule et se jette sur la lance-flamme, le prend et fait feu sur le Trandoshan qui vient de le laisser tomber, le tue avec les flammes!! Rig éteint le feu dans l’eau marécageuse, émerge de l’eau et avance lentement vers la porte, avec sa bombe et regarde tout le monde dans les yeux de façon menaçante. L’autre trandoshan répond à Grawn par le feu, le fait tomber!
Darraru s’adresse à nouveau à Bedula: « Bedula, tu vois ben que ton gun marche pas, Rig s’en vient avec une bombe, ça va mal tourner si on l’arrête pas; reprend tes sens pis arrête ça! ». Bedula laisse tomber son arme, ouvre la porte et se sauve! Le weequay frappe G1 avec sa lance! Le petit allié blanc tire à nouveau sur le weequay, l’abat!! « On va les avoir!! ».

Rig se dirige vers le coffre dans lequel ils ont mis leurs armes, force la porte et l’ouvre! Il se retourne vers le Trandoshan. Les Klatooiniens s’approchent et tentent de toucher Darraru à stun, ne réussissent pas mais ionisent la bombe de Rig! G1 se relève, se dirige vers la porte! Le Trandoshan a remarqué que la bombe de Rig est hors d’état de nuire, enflamme Rig, le fait tomber! Le petit allié blanc: « Noooon! » Il tire et blesse gravement le Trandoshan!

Darraru s’adresse aux Klatooinians qui l’attaquent: « Abattez le Trandoshan, nous on va bien vous payer, on va pas vous trahir comme Dragga et Bedula qui sont partis en lâches! ». 
Ils répondent: « Ok, à condition qu’on peut foutre le camp avec vous; Dragga va essayer de nous tuer si on reste! ». 
Des gens dans la salle qui observent toujours le carnage voient qu’ils ont accepté et lancent des objets aux Klatooinians!! Les Klatooiniens ignorent cette attaque et abattent le Trandoshan à stun « Envoye, on fou le camp, vite!!!! On amène tes amis ou tu les laisses icitte?? » Darraru leur pointe qui ramasser. Les Klatooiniens aident Darraru à amener aussi la caisse d’armes, ils jettent Rig dedans. Le petit allié blanc les suit! Un des transports décolle dans le hangar pendant qu’ils courent et entrent dans La Maîtresse; Darraru: « G1, démarre le transport, je vais dans la tourelle! » Les Klatooiniens: « J’espère que vous voulez pas vous battre, faut foutre le camp! » G1 décolle, Darraru tire sur les deux transports posés, les endommage, demande à G1 de se mettre en orbite de l’astéroïde. Elle sort de l’astéroïde puis se met en orbite. Darraru active les senseurs… G1 laisse les commandes et va s’occuper de Grawn.

Grawn reprend conscience. Il voit G1 et quatre klatooiniens autour de lui.
Un klatoonien: « Yé tu correct? » 
Grawn: « Chu correct; t’es qui toi? G1, va t’occuper de la navigation. » 
Klatooinien: « Ben moé j’m’appelle Krosnov ».
Grawn: « Toé une tourelle, tu connais ça? »
Krosnov: « Faut pas se battre, faut se sauver, Dragga va nous tuer. »
Grawn va voir Darraru, qui lui explique la situation.
Le petit allié blanc: « On les a eu mais si on se sauve pas ils vont nous avoir. C’est les Gorensla ils sont ben puissants. »
Darraru continue d’expliquer la situation à Grawn. Grawn demande à G1 d’aller chez Centurion. G1 calcule pour KOBARI – 3.
Grawn: « Moi j’ai tout perdu aujourd’hui. »
G1: « On a encore nos armes ».
Darraru se présente au petit allié blanc, qui dit qu’il s’appelle Frosk et est contre Dragga.
Darraru: « Merci, t’es-tu contre la Trinité aussi? »
FROSK: « Chu contre tout le monde sauf moi-même! »
G1 fait le calcul. Mais Grawn décide de ne pas partir tout de suite. Il demande à G1 d’ouvrir les communications pour parler à Dragga.

View
Saison 4, Cero, Épisode 1
La dernière balade du Nexu

Cero fonce, sur le dos de son Nexu, vers la cage du second Nexu! Il passe derrière les installations et tente de ne pas être vu. Le AT-AT choisi d’autres cibles et attaque des ennemis que Cero ne voit pas, au loin.

Il se rend à la cage du second Nexu, qui est affolé. Tout autour des corps et des débris. Cero s’approche de la cage, descend de son Nexu. La cage est endommagée, Cero tente de l’ouvrir, entend les troupes qui arrivent au loin. Il y parvient mais est surpris par deux scout troopers qui fonçaient dans la mine!

L’un d’eux s’écrit: « Halte-là! » Cero dégaine et fait feu dans leur direction, en tranquillise un! L’autre scout tire et manque! Cero retourne le tir, le tranquillise également! Cero tente de calmer l’autre Nexu, de lui faire comprendre qu’il n’est pas hostile. Le Nexu semble comprendre après un moment, mais non pas après avoir tenté de mordre Cero, qui doit faire un pas de recul pour éviter d’être mordu! Cero remonte sur son Nexu et se pousse dans la jungle sans être aperçu, suivi par le second Nexu, mais marche sur un explosif laissé derrière par Rig! Le shrapnel atteint Cero, mais miraculeusement ne blesse pas sa monture! Il entre dans la jungle mais reste à l’orée de celle-ci afin d’observer les mouvements à la mine. Il observe les installations minières qui sont graduellement envahies par les forces du Chef Raith. Il installe son lifeform scanner pour ne pas être surpris par l’arrière.

Il aperçoit les scoutroopers qui font l’avant-garde et explorent la mine, tuent des survivants. Stormtroopers et troupes régulières arrivent ensuite avec des sergents et un officier à bord d’un speeder de commandement. Le AT-AT s’approche de la mine, Cero voit les colonnes de fumée un peu partout, l’immense Dreadnaught qui s’est écrasé dans la jungle, les Vigil Corvette alliées qui s’éloignent et le Victory Star Destroyer qui s’approche.

Cero amène son Nexu à contourner la mine vers l’est pour ensuite monter vers le nord. Il doit traverser le chemin qui mène vers l’ancien temple et est aperçu par quatre scout troopers qui marchent en formation vers l’ancienne station impériale. Cero se jette en bas de son Nexu.

Les scouts se tournent vers le second Nexu « TIREZ LE TIREZ LE!!! » Ils tirent en direction du Nexu qui sort des bois et le manquent! Mais il se planquent derrière les débris d’un AT-ST. Cero dégaine et tire dans leur direction! Les manque, mais l’un d’eux pour éviter les tirs montre son dos au Nexu, que celui-ci identifie comme une proie facile; il saute vers lui et tente de l’agripper, les scouts sortent de derrière les débris pour éviter la bête!

Les scouts dégainent leurs pistols, tirent sur le Nexu, le touchent et le blesse. Cero vise et tire à nouveau sur les scouts, les manque! Le Nexu continue d’attaquer les scouts, en attrape un avec ses griffes et le blesse sévèrement!

Les scouts continuent de se défendre contre le Nexu, ils reculent et tirent à nouveau! Le blessent à nouveau! Cero aperçoit des hommes au loin qui s’approchent, et entend des TIE qui semblent aussi passer près de la mine! Il tire sur les scouts, en abat deux et un blesse un autre! Le Nexu blessé continue son assaut, attrape le blessé dans sa gueule, le lève et frappe l’autre trooper avec celui dans sa gueule, l’autre scout tombe inconscient.

Cero monte sur son Nexu et siffle l’autre en espérant qu’il le suive. Il réussit à le convaincre, mais le Nexu se fait snipper en entrant dans les bois, puis se cache sous un arbre avec son scout dans la gueule.

Cero retourne vers lui malgré les troupes qui fondent vers eux. Il n’est pas vu, mais arrive juste à temps pour voir le Nexu mourir sous l’arbre, avec le scout trooper entre les dents. Cero prend un court moment avec lui puis retourne sur ses pas, laissant le Nexu mort derrière. Il chevauche son Nexu dans la jungle à toute vitesse pour s’éloigner des troupes impériales.

Il chevauche vers le Nord pendant environ une heure, le soir tombe tranquillement. Éventuellement, il aperçoit un campement impérial avec un AT-ST et de la lumière. Il décide de les contourner en passant vers l’est. Il voit que certains arbres ont été abattus et que des pièces d’armures sont présentes, un combat a apparemment eu lieu à cet endroit. Il contourne et continue vers le Nord. La nuit tombe tranquillement.

Ils continuent dans la noirceur un moment et avant de faire le camp, Cero aperçoit un peu de lumière dans la montagne. Il s’approche un peu pour tenter de voir avec ses lunettes. Il considère que ce n’est pas un problème et continue son chemin. Il fait un campement dans la jungle un peu plus loin. Il se repose pendant une bonne heure puis se réveille en réalisant que deux scoutroopers pointent leurs armes vers lui. Son sac est en bas de l’arbre!

Scout: « Restez immobile! »
Cero descend du hamac et descend dans l’arbre pour se rendre au sol; il se plante près de son sac.

Cero ramasse son arme sur le sac et tire vers les scouts. Il les fait tomber inconscients tous les deux, mais le deuxième a le temps de dire: « Mineur, le Maître Sergent veut vous…… Aaaaaargh »

Cero monte à nouveau sur son Nexu. Celui-ci respire bruyamment et Cero est également fatigué. Cero y pense un moment; il ne veut pas partir à la recherche des impériaux fatigué alors il préfère terminer de se reposer. Mais pour protéger les scouts du Nexu il les attache par les pieds dans un arbre, haut perchés. Il prend une bonne heure pour se faire.

Il dort un bon deux heures; le Nexu a grimpé subtilement et mordu un scout trooper, celui-ci crie et réveille Cero! Le Nexu glisse sur l’arbre avec un morceau de scout trooper dans la gueule. Cero crie « Non, non!!! » Il descend de l’arbre.

Le scout trooper crie: « Mineur, mineur, arrêtez! » Cero lui fait signe de se taire et amène le Nexu plus loin, il mange son morceau et reste plus loin.

Cero les détache et les fait descendre, le scout blessé tente de se retenir et de ne pas crier. Cero donne un stimpack au blessé. Il le prend, se l’injecte en silence pendant que Cero descend l’autre.
Le blessé murmure: « Le Maître Sergent voulait vous rencontrer mineur. »
Cero: « J’ai cru comprendre. Désolé, j’avais aucune façon de vous reconnaître. Et désolé pour ça. J’ai fait de mon mieux pour l’éviter. »
Scout: « Puis-je vous mener à lui? »
Cero: « Allons-y. »
Scout: « N’oubliez pas, nous sommes de votre côté. »
Cero: « Oui, bien sûr. Je peux marcher devant si vous voulez. »

Ils reprennent leurs armes, Cero remonte sur son Nexu et mène la marche. Le scout blessé marche en se tenant le flanc et l’autre suit, avec son arme dans les mains, ils indiquent le chemin à Cero. Le scout parle dans son casque.

Ils rejoignent éventuellement deux stormtroopers dans la jungle. Les scouts expliquent que c’est un des mineurs.
Stormtrooper: « Il est loin de la mine, non? »
Cero: « La mine est perdue. »
Stormtrooper: « Pour l’instant. »

Ils marchent les cinq vers la montagne et montent un petit sentier. Ils arrivent à un petit campement. Un mélange de stormtroopers et de troupes régulières s’y trouvent, une vingtaine.

Le Maître Sergent fait signe à ses hommes de laisser passer Cero. Il a l’air fatigué. Quelques glowrods illument le campement.
Maître Sergent: « Vous êtes avec les mineurs? »
Cero: « Oui. »
Maître Sergent: « On me dit que la mine a été prise? »
Cero: « Oui »
Maître Sergent: « Qu’est ce que vous faites ici? »
Cero: « Je venais voir si le Nord s’en tirait mieux. »
Maître Sergent:: « Le Nord n’ait pas encore pris. Je n’ai pas encore reçu mes ordres, mais je crois que nous devrons défendre le Sud et nous aurons besoin de toute aide. Vous souhaitez défendre votre mine? »
Cero: « Pas particulièrement. Vous savez où mes collègues ont été évacués? »
Maître Sergent: « Non. Si vous ne souhaitez pas défendre votre mine et monter vers le Nord, poursuivez votre chemin. »
Cero: « Si vous avez quelque chose à me proposer, je suis tout de même à l’écoute. »

Le Maître Sergent, hésitant: « Les forces de Zedder possèdent le ciel et nos troupes le sol. Nous risquons d’être anéantis par les bombardiers qui ont survécu à la bataille. De plus, les forces de Raith disposent de senseurs, juchés sur la montagne, qui leur permettent de nous trouver et de nous cibler pour les bombardements aériens. Vous savez grimper? Nous devons absolument rendre hors d’état de nuire ces senseurs et je ne peux sacrifier les hommes qui me restent à tenter d’escalader un paroi rocheuse. Si vous changez d’idée et que vous voulez qu’on résiste aux forces de Raith et qu’on défende votre mine, j’aimerais savoir si vous pouvez faire votre part. »

Cero: « Pourquoi pas. J’aurai besoin d’une nuit de sommeil. ». Cero aperçoit au loin le Victory Star Destroyer qui est au dessus de la mine et les bombardiers qui bombardent le sol.

View
Saison 4, Acte 1, Épisode 1
Des lendemains difficiles

Darraru et G1 retrouvent Rig et Kato sur Ylesia, dans un spacioport illicite, où se trouvent les transports restants de la guilde des gentlemen et un tranport de Vetremiad. Ils sont sur une île tropicale et paradisiaque, en plein milieu de l’océan. C’était le point de rendez-vous pour la guilde des gentlemen après les opérations à Alee et QSD-12. Lorsque Rig et Kato sortent du transport qui les a ramenés de QSD-12, ils prennent un moment pour prendre des nouvelles.

Darraru: « Rig, la mine c’est perdu? »
Kato: « Pas nécessairement. C’est quoi le nom du droïde (il point G1)? »
Rig: « G1. C’est pas un droïde de combat. »
Kato: « Tous les droïdes sont importants. La mine est pas nécessairement perdue, le commandant est encore là. »
Darraru: « Le commandant? »
Rig: « Bah, Cero. »

Ils se donnent des nouvelles de l’opération. Darraru parle de Dragga à Kato. Il dit que Loyood est sa soeur, et que ses mercenaires, Vetremiad, les aident. Rig propose d’aller parler à Loyood. Darraru croit qu’elle pourrait effectivement avoir de l’info.

Rig: « On peut se trouver un vaisseau rapidement pour aller la voir? Réparer notre vaisseau ça peut être long… »
Darraru: « Faudra changer le transpondeur. »
Kato: « Vous avez combattu des gens de l’Empire ou de la Trinité? »
Darraru: « Les deux. On a fait sauter leur sphère. »
Rig: « Ah, la fameuse sphère de la Trinité… De quoi vous parlez? »
Kato: « C’est une espèce d’étoile de la mort? »
Darraru: « Sa p’tite soeur. »
Rig: « Ah, l’étoile de la douleur. »
Kato: « Ils utilisent ça pour bombarder de l’espace. »
Rig: « Faque ils vous ont vu. »
Darraru: « Ouais. »
Kato: « Pourquoi la Trinité veut votre mine? »
Darraru: « On fait du neutronium, carburant de classe 1. Mais leur premier intérêt c’était le temple d’une ancienne religion, le temple de la tortue. C’était sur notre territoire. »
G1: « Notre pays tu veux dire. »
Darraru: « On devait leur laisser la place du temple et ils nous laissaient tranquilles. »
Kato: « Ça arrive souvent. Un officier décide d’une chose, et là ils reçoivent d’autres ordres… »
Rig: « Je suppose qu’on devrait partir d’ici rapidement. Savoir ce qui se passe. »
Darraru: « Ouais, faudrait un debriefing, savoir ce qui est arrivé des vippits. »
Kato: « Fallait les sauver pourquoi? »
Darraru: « Parce que les Hutts les aiment beaucoup, ils ont des compétences administratives. »
G1: « Tu poses beaucoup de questions… »
Kato: « Trop, droïde? »
G1: « Non, juste beaucoup. »

Kato se présente à Darraru. Dit qu’il travaillait pour Varev et est mercenaire. Darraru dit qu’il peut se joindre à eux, mais que c’est des missions risquées, qui paient peu, et qu’il peut perdre sa vie à tout moment. Darraru dit qu’ils servent une seule personne, Dragga le Hutt. Rig examine La Maîtresse.

Kato: « G1, Dragga, il te traite bien? On peut juger un employeur à la façon dont il traite ses droïdes. »
G1: « Non, ça va. »

Darraru: « Travailles-tu pour le groupe de défense des droïdes? »
Kato: « Ça existe? Bah, j’ai pas envie de faire de paperasse. C’est l’empereur qui a envoyé des impériaux ici ou c’est un amiral? »
Darraru: « Les impériaux qui nous aident c’est des rebelles… »
Rig: « L’autre gars y’était gentil, Bail, il nous aidé à défendre la mine. C’est un technicien rebelle. On leur a donné du trouble au sol, ils l’ont pas eu gratuitement. »
Darraru: « Le deal avec les impériaux rebelles a pas été payant; on a perdu notre pays. »
Kato: « On peut prendre l’argent des rebelles pour faire des réparations. »

Le groupe examine La Maîtresse, G1 évalue qu’ils ont pour quelques jours au moins pour faire les réparations.

L’un des représentants de la guilde des gentlemen, Reinni, vient les voir:

« Amis du merveilleux clan Gorensla, je me dois de tirer un bilan mitigé de notre collaboration. La guilde des gentlemen a perdu 142 hommes et 26 transports pour protéger votre mine et sauver les vippits d’Alee. Nous avons honoré notre part du contrat, mais vous allez devoir honorer la vôtre. On va passer quelques jours à réparer nos transports ici et vous allez devoir, par la suite, nous présenter Dragga le Hutt, qu’on puisse négocier une compensation proportionnelle à notre sacrifice. Des opérations aussi suicidaires, j’avais jamais vu ça. »

Rig: « Ouais ben, vous en parlerez avec Darraru. »
Darraru: « Où pourrons-nous vous contacter. »
Reinni: « Nous allons vous accompagner, rencontrer Dragga le Hutt. Nous allons réparer nos transports ici pendant une semaine ou deux et vous suivre. »
Darraru: « Rig, je vais devoir discuter avec Loyood. »
Rig: « Ouais, on va arranger ça. »

Reinni quitte.

Kota: « Moi les petites choses gluantes qui se prennent pour d’autres… »
Darraru: « On va peut-être partir plus tôt que prévu. »
Rig: « Avec eux… »

Darraru regarde autour, voir dans quel état sont les autres transports. Il se dirige ensuite vers le hangar, où semblent se trouver le matériel et les équipements lourds. Kota l’accompagne.

Darraru se rend vers le bureau, où se trouve un droïde. Kota le suit. Le droïde parle l’eledian. Kota: « Mon brave. »
Darraru: « Nous cherchons des pièces pour un YT-1200. Pièce de collection. »
Kota: « Non, on veut des pièces ordinaires. »
Darraru: « On cherche des pièces variées, genre coque, hyperdrive, portes… Je tiens à dire qu’on a sauvé plusieurs vippits. »
Droïde: « Bien sûr, il s’agit d’un modèle commun. Nous avons toutes les pièces dont vous avez besoin, si vous êtes bien sûr prêts à mettre le prix. »

Darraru veut négocier, demande qui est en charge. Le droïde dit qu’ils devront parler à Mito. Darraru demande de les présenter, le droïde l’appelle.

Mito arrive, un gros bonhomme, dit qu’ils ont tout ce dont ils ont besoin. Mito dit qu’ils ont surchargés et ont peu d’hommes, ce qui fait que les délais de service sont un peu long. La tension monte un peu, Mito veut avoir la liste des pièces avant de donner une idée du délai.

Darraru appelle Rig pour avoir des infos sur ce qu’il manque. Ils vont ensuite le rejoindre. Kota dit à Darraru qu’il faut faire plus de pression sur Mito, trouve que Darraru est mou.

Rig leur remet une liste des pièces dont ils ont besoin. Il dit qu’il a aussi besoin d’avoir accès à leur équipement lourd pour réparer, même les parties pour lesquelles ils ont les pièces.

Darraru et Kota retournent voir Mito.

Darraru lui demande à combien ça leur reviendra. Il leur propose tout pour 13 500. Kota insiste sur le temps pour avoir le matériel de réparation, Mito lui montre la liste des réservations, lui explique que ses autres clients de la guilde des gentlemen ont aussi fait des réservations. Kota lui dit qu’il ne veut pas lui casser les oreilles, ou peut-être plus… Il dit qu’ils veulent être en position 0 dans l’ordre de priorité.

Mito: « Ouais, j’ai pas envie d’avoir de problèmes avec un gars comme vous. Belle armure en passant. Vous allez passer en premier, mais souvenez-vous que j’suis un bon gars. »
Darraru: « Bien. Parlant de bon gars… Maintenant qu’on a développé un canal de discussion, je tiens à dire que 13 500 c’est un peu cher pour un modèle commun, pas de collection… »
Mito: « Ouais (regarde Kota). 10 125 pour vous, vu que c’est un modèle commun. »
Darraru: « Excellent, ça me semble plus légitime. » Il le paie. « On va faire ça vite, ça paraitra même pas qu’on est en haut de ta liste. »
Mito: « Bon, je fais passer vos besoins rapidement pour l’équipement. Retournez à votre transport, je m’en occupe. »
Kota: « Mito, merci (lui met la main sur l’épaule). » Mito attend nerveusement qu’ils quittent.

Ils retournent au transport. Peu de temps après, un lift industriel leur est amené.

Darraru: « Ça va faire Rig ça? »
Rig: « Pas aussi bon qu’à la mine, mais ça va faire. »

Kota: « Les gentlemen vont sûrement mettre du monde pour nous observer. Pourquoi on les présente pas à Dragga, c’était ça le deal? »
Darraru: « On ne sait pas où y’est Dragga… Mais Loyood, sa soeur, le cherchait. On va le trouver. Mais il sera sûrement pas content d’avoir perdu la mine. »

Une journée presque complète se passe, ils réparent le transport assez pour le remettre en état de fonctionner. Pendant ce temps, deux transports quittent. Et Kota détache des morceaux de l’armure du stormtrooper qu’il a gardée pour réparer sa propre armure. Il répare son heavy blaster rifle et le rend moins encombrant.

Darraru demande à Rig d’utiliser le système de communication, il n’est pas encore prêt.

Un TIE Hunter, pendant la nuit, se pose. Darraru le voit. Il appelle Reinni pour l’en informer. Darraru: « Pouvez-vous vérifier si il s’agit d’un ennemi ou d’un allié? »
Reinni: « Si il ne nous tire pas dessus, il est peut-être avec nos alliés. » Reinni lui répond qu’il va aller voir et le tenir informé.

Darraru prend ses macrobinoculaires. Il voit l’impérial qui sort avec sa cape et parle avec un gars de la guilde, qui pointe La Maîtresse. Il voit Reinni qui sort de son transport et se dirige vers l’impérial, mais celui-ci marche déjà vers La Maîtresse.

Darraru: « Rig. Prend ton arme. Juste au cas où. »
Rig: « Quoi? Ok… »
G1 descend avec lui.
Darraru appelle Kota. « Kota, c’est Darraru. T’es-tu ben occupé? Y’a un individu qui se dirige vers notre transport, y’a l’air menaçant. »
Kota: « On tire pour tuer? »
Darraru: « Ben, attends mon signal. Si je recule, tu tires. Y sort d’un TIE pointu, reste sur tes gardes. »
Kota appelle G1, lui dit de se mettre en sécurité.

L’impérial arrive d’un bon pas, Reinni tente de le rattraper en criant. Darraru prépare discrètement sa vibrosword.

L’impérial s’approche et élève la voix: « Dirigeants de Neutroprime. Je m’appelle Dje’Bi et je serai votre officier de liaison avec les forces du Commandant Varev. Nos hommes sont toujours à l’oeuvre sur BAXSEC – 341 – 1278 afin d’empêcher les forces du Lieutenant Zedder de livrer vos installations à votre Kajidic rival. Je souhaiterais m’entretenir avec son éminence Dragga le Hutt. Est-ce possible de planifier cet entretien? »

Darraru: « Nous avons une liste de priorités pour voir Dragga le Hutt. Vous êtes le deuxième. Vous voyagez avec un transport particulier? »

Dje’Bi: « Effectivement, j’ai la chance de pouvoir utiliser ce matériel d’élite. »

Darraru: « Pas peur de vous faire tirer dessus, dans un endroit si reculé? »

Dje’Bi: « Croyez-moi, quiconque osera « me tirer dessus » le regrettera amèrement. »

Darraru: « Vous me permettez, je vais contacter mes collègues, afin qu’il n’arrive pas d’accident fâcheux. » Il appelle Kota pour lui donner le OK. Et Rig.

Kota s’en vient.

Dje’Bi explique la situation sur la planète. Il dit que la bataille des airs a été perdue mais que des milliers d’hommes sont restés au sol afin d’empêcher Raith de reprendre le territoire. « Alors si Dragga a une liste de priorités, j’aimerais être placé en position 0. »

Ensuite il regarde le transport.

Rig: « Qu’est-ce qu’il veut? Si il ne veut pas nous tuer, je ne sais pas quoi faire. »
Darraru lui explique au comlink.

Dje’Bi: « C’est votre transport? Il sera prêt quand. »
Darraru: « Dans deux semaines. »
Dje’Bi: « Nous pouvons perquisitionner un autre transport pour aller rejoindre Dragga? »
Darraru: « Nous ne pouvons pas abandonner ce transport. »

Kota approche Darraru: « Y’a pas moyen de savoir où est Dragga? »
Darraru: « Ouais, mais il faut réparer notre transport! »
Kota: « Y’a du monde qui meurt en ce moment pour protéger la mine. On va pas attendre que le transport soit parfait avant de partir! »
Darraru: « Mais il faut au moins parler à Loyood. »
Kota: « Deux semaines ça a pas de sens, on passe pour des andouilles. »
Darraru: « Ouais c’est vrai, on pourrait adoucir un peu. » Il retourne voir Dej’Bi.

Darraru: « Dje’Bi, ben peut-être qu’on pourra faire mieux, ça dépend du droïde pis de Rig, on a eu beaucoup de dommages… Il faut minimalement réparer les tourelles, le moteur, les communications, mais on va tenter de faire en moins d’une semaine. Entre temps je vais parler à la soeur de Dragga. »
Dje’Bi: « Darraru, faites ça en trois jours. Ensuite nous devrons rencontrer Dragga le Hutt. »

Reinni, qui attendait un peu plus loin: « C’était qui finalement? »
Darraru: « Un des hommes de Varev, qui a combattu sur Alee. Il veut voir Dragga. »
Reinni: « Alors nous irons tous ensemble. »

Kota rattrape Dje’Bi: « C’est quoi votre grade? »
Dje’Bi: « Je suis un officier de liaison, mercenaire. »
Kota: « Merci. » Dej’Bi a l’air un peu dégoûté par le personnage. Il quitte.

Rig: « Je suppose que vous voulez retourner à la mine rapidement pour la réquisitionner. »
Darraru: « Ben d’abord y’a des impériaux qui sont pas des impériaux qui veulent voir Dragga, pis y’a des mercenaires qui veulent voir Dragga. »
Rig: « Moi si les impériaux s’entre-tuent, je pense qu’on peut les laisser faire. »
Darraru: « Y faut trouver Dragga, Dje’Bi nous laisse trois jours. »

Le matin arrive. Les travaux se terminent. Les communications redeviennent fonctionnelles.

Darraru va tenter de rejoindre Loyood sur Formos. Il demande à G1 d’encrypter la communication. « Loyood, ici Darraru, au service du noble Dragga. D’abord, je tiens à vous dire que nous sommes en compagnie de la guilde des gentlemen et de gens de Vetremiad. QSD-12 n’a pas été complètement prise, des forces de Varev sont encore actives, et un officier de liaison ici veut parler à Dragga. Y’a aussi Reinni, un porte-parole de la guilde, qui veut parler à Dragga pour faire des demandes. Faudrait rencontrer Dragga, si possible. Et nous avons un utlimatum de l’officier Dje’Bi, il nous laisse trois jours pour aller rencontrer Dragga. Nous aimerions avoir des résultats rapidement de vos recherches. » G1 envoie le message.

Rig et G1 continuent ensuite les travaux, sans repos. G1 trouve même une façon de faire plus rapidement. Ils réparent le moteur.

Vers la mi-journée, trois Klatoiniens viennent vers leur transport.
« Darraru, Darraru, t’es-tu là? »
Darraru: « Ouais. »
Les klatooiniens: « On est avec quelqu’un que tu connais. Tu veux nous suivre? »
Darraru: « Oui, mais mon ami ici peut venir avec moi? »
Les klatooiniens: « Ouais, mais pas d’arme. »
Darraru regarde, ils sont armés.
Darraru: « Vous travaillez pour qui? »
Les klatooiniens: « La sublime Loyood. »
Darraru leur fait confiance.
Kota dépose son arme sur une caisse et va les rejoindre.
Darraru: « Les couteaux aussi? »
Les klatooniens: « PAS D’ARMES »
Darraru va porter son vibrosword et revient.
Kota: « Rig, checkes mes armes, je les ai mis là. »

Ils suivent les Klatooinians. Ils les amènent à l’un des transports et ils se font fouiller à l’entrée; les Klatooinians ne trouvent pas le couteau sur Darraru, mais ils ne le trustent pas. Le Klatoonien respire dans la face de Darraru: « Toé, chu pas certain de t’faire confiance. » Dit à un autre: « Y’a rien su lui, mais vous gardez un oeil. »

Deux klatooinians les font monter dans le transport, l’un va parler à quelqu’un avant de les laisser entrer. Il revient les chercher. Ils arrivent dans le corridor, voient une petite créature dans une toge avec un masque de métal.

Lorsqu’il se met à parler, ils reconnaissent Ssedoyair!

« Oh, chers frères de clan. C’est un honneur de vous retrouver vivants. Après votre dernier passage à Formos, la sublime Loyood, dans sa grande sagesse, a préféré me dissimuler dans les profondeurs de son donjon afin de protéger ma vie. Ce ne furent pas les jours les plus agréables de ma longue vie, mais la gracieuse Loyood a pu identifier deux traîtres qui comptaient me livrer aux forces impériales, ce qui aurait été clairement une infraction aux règles de gestion du capital biologique du clan Gorensla. Bienvenue. »

Darraru: « Fortement heureux d’apprendre que Loyood a réussi à vous protéger, tel que vous le méritez. Vous serez content de savoir que nous avons sauvé plusieurs vippits sur Alee, de concert avec nos alliés du moment. Ces alliés du moment demandent des comptes. J’avais justement envoyé un message à Loyood… »

Ssedoyair: « Les forces de Vetremiad ont été durement éprouvées par les récentes opérations. Je laisserai la grande Loyood déterminer les conséquences de ces échecs pour ses serviteurs. De mon côté, je suis ici pour vous informer que la magnifique Bossato la Hutt a été informée des désagréments engendrés par le clan des Vanderijar et qu’elle souhaite convoquer, à courte échéance, un conseil des anciens. Elle demande cependant la présence de l’honorable Dragga, dont nous sommes sans nouvelles depuis un bon moment. Auriez-vous, par hasard, eu l’occasion de vous entretenir avec lui dans les dernières semaines? Nous sommes, j’en ai bien peur, à sa recherche… »

Darraru: « Malheureusement mon cher Ssedoyair, nous sommes aussi dans l’impasse. Je communiquais justement avec Loyood pour savoir si ses recherches ont progressé. La dernière fois que nous avons vu l’honorable Dragga, il était en fuite de Nar Shaada. »

Kota: « Pourquoi? »

Darraru: « Nar Shaada était attaqué par la Trinité, il a dû évacuer. » Au vippit: « Je présume que vos connaissances du clan Gorensla pourraient nous aider à le retrouver. »

Ssedoyair: « Oh, ceci est bien décevant. Je vais contacter moi-même la grande Loyood pour déterminer quelle sera maintenant la marche à suivre. De toute façon, je dois retourner avec les forces de Vetremiad ici présentes, qui n’ont pas terminé leurs réparations. Nous allons nous reparler, Darraru. »

Darraru: « Bien, transmettez mes plates excuses face aux pertes de Vetremiad lors de ces altercations. »

Kota: « Vous n’avez pas à vous excuser. »

Ssedoyair: « Vos excuses sont acceptées… pour ma part. »

Les Klatooinians les font sortir du transport.

Ils voient un autre transport arriver. Darraru: « C’est pas très secret cette planète là. »

Au retour, Darraru: « Rig, beau travail. Mais je voulais juste te dire que Loyood cherche Dragga aussi. »
Rig: « Je te confirme qu’y’est pas dans le vaisseau. Si vous jugez qu’il faut partir, on peut partir. Mais si y’a des problèmes, j’aime ça quand le vaisseau y’est réparé. »

Kota propose au groupe de tenter de rejoindre quelqu’un à la base de la chaîne de commandement.

Darraru envoie un message, encrypté par G1, à Grawn Veekar et Bedula:
« Bedula Morr et Grawn Veekar, ici Darraru, serviteur et fier représentant de Dragga le Hutt. Nous avons été en contact avec différentes parties importantes pour les affaires de Dragga qui demandent une entrevue. De ces personnes, Loyood, sa soeur, qui doit repositionner ses opérations. Aussi le Commandant Varev, qui nous a supporté, et la guilde des gentlemen qui a participé à la défense de la mine, qui est présentement non opérationnelle… Mais les troupes de Varev tentent de la reprendre. Nous devons communiquer avec Dragga. »

Darraru envoie ensuite un message, encrypté toujours, à Centurion:
« Centurion ici Darraru, je sais pas si t’as eu les dernières nouvelles, mais la mine a été prise en partie par la Trinité, les troupes de Varev défendent toujours, du côté d’Alee les vippits de choix ont été sauvés, plusieurs pertes importantes mais La Maîtresse a été sauvée, nous sommes sur Ylesia pour des réparations, beaucoup de gens cherchent Dragga, surveillez-vous, nos alliés ne sont peut-être pas des alliés. »

Rig et G1 doivent se reposer… Ils se reposent jusqu’à environ minuit. Il reste deux jours avant la fin de l’ultimatum de Dje’Bi. Kota pendant ce temps travaille pour réparer son armure avec les pièces de l’armure qu’il a pris sur QSD-12.

Quelques heures plus tard, un homme vient les rejoindre. C’est Morem. Darraru le reconnaît. Darraru sort et va le voir.

Morem: « Gestionnaires de Neutroprime. Salutations de la part du conglomérat. »

Darraru: « Considérez-vous salué. »

Morem: « Si j’étais vous, je ne traînerais pas trop sur Ylesia. Si des hommes de Vetremiad m’ont donné aussi facilement votre position, la Trinité pourra certainement vous retrouver ici plus tôt que tard. »

Darraru: « C’est bien noté. Mais si vous êtes ici, ce n’est sûrement pas pour nous prévenir du laxisme de nos alliés. »

Morem: « Je reviens de QSD-12 et j’ai pu constater que vos puissants alliés mènent une guerre d’usure au sol contre les forces du Lieutenant Zedder. De notre côté, nous tenons aussi le coup, pour le moment. Par contre, une guerre ouverte contre la Trinité sur la planète pourra pas être gagnée, et l’orbite leur appartient. Les forces impériales souhaitent livrer la gestion des opérations minières à ces saletés de Vanderijar. Savez-vous si les Gorensla souhaitent eux-aussi convoquer un conseil des anciens? Si les Vanderijar sont forcés, par les autres clans, d’abandonner la Trinité, cette putride alliance s’effritera en peu de temps. Les Desilijic semblent faire leur travail de leur côté, mais comme les Gorensla ont un siège au conseil, il faut que ça bouge aussi pour vous. »

Darraru: « L’information privilégiée que nous avons eu de l’honorable Loyood nous informe qu’à court terme il y aura un conseil et que les Vanderijar paieront pour leur offense. »
Morem: « Encouragez vos maîtres à faire vite. Je retourne à Nar Shaada, nous nous reverrons sur QSD-12 après notre victoire. »

Darraru: « Excellent. Mais Morem, il y a encore des troupes qui tentent de défendre la mine du côté de Neutroprime. Nous faisons tout ce qui est possible afin que ces infamies de la Trinité soient détruites. »

Morem: « Content d’entendre que les Gorensla prennent leurs responsabilités. Au revoir. »

Il quitte.

Vers minuit, Rig se réveille et va chercher G1 pour poursuivre le travail.

Ils réparent un peu de coque, une autre journée se passe.

Darraru reçoit vers la fin de la journée un message de Bedula en holoprojection! « Darraru. Content de voir que votre équipe a tenu le coup. On me dit que QSD-12 a été presque complètement reprise par la Trinité. »

Darraru: « C’est vrai. »

Bedula: « Je ne passerai pas par quatre chemin, Tsibo Leba. Le tout puissant Dragga avait eu vent des derniers revirements et souhaite aussi en discuter avec nous. Il est présentement en exil, à un endroit secret, près de Kwenn. Je peux vous y amener, mais vous devrez venir seuls. Disons que l’émergence de la Trinité et l’attaque par des mercenaires de son domaine de Nar Shaada a effrité sa confiance… »

Darraru: « Seuls? On a un jeune homme qui fait du pouce, on peut l’apporter? »

Bedula: « Darraru, c’est à vos risques et périls. »

Darraru: « On va faire un contrôle dessus avant de l’embarquer. Au pire on le jettera dans le trou. »

Bedula: « On va vous donner les coordonnées immédiatement, vous êtes prêts à nous suivre? »

Kota: « On va dire quoi à toute ce monde là qui attendent? Ils vont toute détester Dragga. »

Darraru: « As-tu reçu mes communications Bedula? Y’a plein de monde qui veulent voir Dragga. »

Bedula: « Ouais, mais je suis pas ici pour donner l’accès à tous tes amis. Tu nous suis avec Mademoiselle, personne d’autre »

Darraru: « C’est pas nos amis. Pis elle s’appelle La Maîtresse. Je vais essayer de les staller, pis on arrive ça sera pas long. »

Kota à Darraru: « Si t’avais donné plus d’information, peut-être qu’y’aurait accepté l’audience. »
Rig: « Il faudrait que La Maîtresse soit plus en forme. On pourrait couper la poire en deux? »

Ils discutent de la possibilité d’aller voir Dragga, puis de revenir voir la gang ici.

Darraru demande Kwenn est à quelle distance d’Ylesia. G1 répond que c’est environ 30 heures.

Il est environ 16h00. Il reste une journée. Ils décident de poursuivre les travaux sur le transport. Kota doute de la sagesse de laisser tomber tous ceux qui attendent après Dragga. Mais Darraru argue que c’est la demande de Dragga.

Rig et G1 deviennent, avec le soir qui tombe, fatigués. Darraru les motive avec un petit speech afin qu’ils ne lâchent pas.

Ils poursuivent les travaux pendant la nuit. Ils réparent encore beaucoup de coque, pendant 12 heures de travail. Ils en sont au midi le lendemain.

Ils se demandent si ils donnent un coup de plus pour la réparation. Ils regardent autour, tentent de voir si les gens autour sont attentifs.

Rig travaille sur un bidule explosif qui pourrait faire de la fumée. Il va ensuite le cacher derrière un transport afin de créer une commotion, en faisant semblant d’aller pisser.

Darraru appelle Bedula: « On s’en vient, coordonnées! »

Bedula: « Y’était temps Darraru, j’vais dire à Dragga qu’on vous a attendu une journée… »

Kota s’installe aux contrôles, Darraru s’installe comme co-pilote. G1 s’occupe de l’astrogation. Rig déclenche sa bombe fumigène!!! Tous dans le spacioport regardent ce qui se passe!! Kota décolle!

Reinni les appelle: « Darraru, vous quittez sans nous, traître!! »
Darraru: « On a eu un appel d’urgence, on t’abandonne pas! »
Dje’Bi: « Darraru, je suis déçu de comprendre que vous avez décidé de vous sauver de votre officier de liaison »
Darraru: « Négatif Dje’bi, on doit absolument partir tout de suite pour favoriser la rencontre avec Dragga, on te rappelle! »
Ssedoyair: « Darraru, avez-vous omis de nous dire quelque chose? Votre départ hâtif me fait craindre pour votre honnêté! »
Darraru: « N’ayez crainte mon ami vippit, ce geste qui peut sembler précipité pour vous est pour le plus grand intérêt des Gorensla. On va entrer en communication dès que possible avec Loyood pour la tenir au courant de la situation. Tentez de calmer le jeu avec nos collaborateurs. »

Ils partent en hyperespace pour 30 heures. G1 réduit la durée à 22 heures!

View
INTERLUDE

Tekuphebius Raith n’a pas prononcé un mot depuis plusieurs minutes, depuis qu’il a terminé la lecture du rapport qui lui a été remis, d’une main tremblante, par son assistant. De l’autre côté de l’immense baie vitrée du Redresseur se trouve Teth, qu’il observe depuis un long moment, tel qu’un prédateur observe sa proie.

Les opérations simultanées d’Ylesia, de BAXSEC, de Riileb, de Kintan et d’Alee ont donné des résultats largement positifs et ont permis de dévoiler plusieurs ennemis du Nouvel Ordre. Les pertes sont considérables, mais si ce n’était des traîtres provenant de leurs propres rangs, les impériaux n’auraient eu affaire qu’avec quelques groupes négligeables, soit liés à la misérable alliance rebelle ou liés aux Kajidics qui n’ont pas encore saisi que le vent a finalement tourné dans leur précieux secteur. Raith sourit brièvement à l’idée pathétique que des êtres puissent considérer cette parcelle d’univers comme digne d’être « sauvée »; il s’agit bel et bien de la poubelle du monde connu.

Mais la valeur qu’il accorde à ce territoire importe peu; la Galaxie appartient à l’Empereur, et bien que le secteur Hutt soit la poubelle du monde, cette poubelle lui appartient. Le Chef Raith prend une grande respiration et se rassure en se rappelant la noblesse de sa cause : il ramènera l’ordre dans ce bled, et il le ramènera rapidement.

C’est à ce moment qu’il se retourne et prend finalement la peine de reconnaître la présence de ses invités, qui l’attendent, bien entendu, dans le silence. À l’infinie table noire, qui semble aspirer toute la lumière visible des étoiles, siègent Berkesi Nokd, le majordome du « majestueux » Corlir le Hutt, et Mossaku Lid Kuar, anciennement bras droit de la légende Kaleesh de Venzati.

« Messieurs, les opérations conjointes menées dans les derniers jours ont porté fruit. Les sermens de Venzati ont pu étendre leur influence dans l’ensemble du secteur et les Vanderijar ont pris le contrôle de nombreuses ressources significatives, qui feront de ce clan le plus prospère de l’anneau extérieur. Je tiens à vous remercier personnellement pour votre participation. Bien que l’appellation que la population locale ait donnée à notre petite alliance me donne la nausée, je dois reconnaître que notre progrès fut considérable dans les six derniers mois. Les opérations récentes nous ont également permis d’identifier les groupes s’opposant toujours au retour de l’ordre dans le secteur; soyez assurés que nous pourrons disposer de leurs tristes vies dans les phases subséquentes de nos opérations. Déjà, notre présence ici les terrifie. Bientôt, je terminerai de tous les écraser sous la botte du Nouvel Ordre. »

Berkesi Nokd examine le Chef Raith attentivement : ce dernier jette un regard furtif à ses propres pieds en mentionnant « la botte du Nouvel Ordre ». Mais le Jilruan comprend que cet humain parle de sa propre chaussure; il se réclame de l’autorité du souverain de Coruscant, mais ce sont ses propres fantasmes qu’il réalise en ces territoires exotiques. Nul doute pour le majordome qu’une fois ses désirs de pouvoir assouvis, ce militaire fera comme tous les autres et ira poursuivre sa quête infinie dans un autre secteur, à un endroit où il pourra, à nouveau, trouver des insectes à écraser.

Lorsque ceci se passera, le secteur Hutt continuera d’être géré par les Hutts, comme cela a toujours été et comme cela sera toujours. La machine de guerre impériale n’est pour Nokd qu’une machine à conquérir; la gestion, l’enracinement, le développement, la prospérité : ce ne sont pas des concepts qui intéressent des humains comme le Chef Raith. Lorsque ses désirs seront assouvis dans ce coin de l’univers, les Kajidics resteront, gouvernement, règneront, comme ils l’ont toujours fait. Et ce sont les Vanderijar qui brilleront plus que tous les autres.

Le Jilruan, pesant chacun de ses mots, prend la parole : « Le magnanime Corlir se dit satisfait des opérations. Cependant, il déplore la résistance rencontrée lors de celles-ci, particulièrement à la planète minière de QSD-12. Il a été étonné et confus par la présence de forces impériales hostiles qui n’ont pas permis, jusqu’à maintenant, sa prise de contrôle de l’ensemble des opérations de la planète. Il se demande si l’Empire est en mesure de tenir sa Tchiba bien en ordre, Kokse Diirba. De plus, il déplore la déportation de sa fidèle équipe de Vippits. Et permettez-moi de mentionner qu’il s’agissait d’une drôle de découverte pour mon maître que de retrouver deux de ses anciens juristes sur le marché de Nar Shaada, quelques jours seulement après leur supposée extermination. Les interventions de l’Empereur sont appréciées, humain, mais elles ne semblent pas aussi propres que promises. Le massif Corlir apprécierait qu’elles soient aussi rigoureuses qu’elles sont spectaculaires. »

Le Chef Raith considère un moment les paroles qui viennent d’être dites. Mossaku Lid Kuar garde le silence. Tant qu’une certaine tension est entretenue entre le Kajidic et l’homme de main du lointain tyran, les activités des sermens ne sont pas examinées dans le détail, ce qui sert bien l’ancien serviteur de Venzati. En effet, les sermens ont saisi l’occasion, dans les derniers mois, de prendre racine dans plusieurs systèmes de la région. Leurs recherches n’étant pas terminées, le travail dans l’ombre leur convient parfaitement. La machine militaire impériale se verra bientôt livrer son temple, son compas, afin de poursuivre sa recherche inlassable d’individus ayant accès au « pouvoir ». Si les sermens peuvent livrer cette arme à l’Empire, leurs activités principales resteront à l’abri des regards, leurs réelles intentions resteront secrètes… Jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

L’humain prend finalement la parole : « Majordome Nokd. Je crois que votre maître peine à saisir la complexité ainsi que l’échelle à laquelle nous opérons dans le secteur. Ma présence ici est justifiée par des années d’effort, de la part des Kajidics, pour corrompre des hommes de bonne famille et des plus nobles intentions. Vous êtes bien au fait que la force morale d’un individu de la plus grande qualité peut finir par s’éroder lorsque celui-ci doit se tenir debout dans un environnement aussi vicié que celui que vous entretenez ici depuis des centaines de générations. Si le mirobolant Corlir est satisfait, comme vous l’affirmez, des résultats de nos opérations, je crois qu’il est en mesure de saisir, dans sa grande magnanimité, qu’on ne peut espérer d’aussi grandes réussites sans quelques éclaboussures. Vous feriez bien de lui transmettre cette dose de réalité, car je serais bien lassé de devoir lui rappeler que son propre pouvoir dépend de notre actuelle alliance. Je sais que vous l’élevez au statut de Dieu, mais vous êtes assez intelligent pour savoir que je ne ferai jamais la même chose. Son étoile peut s’éteindre subitement sous un simple de mes ordres. »

Le Kaleesh croit que le moment est bon pour changer le ton de la conversation et pour jeter la lumière sur le travail remarquable qu’ont accompli ses frères. « Chef humain. Votre force de caractère est louable, votre détermination inspirante, et vos conquêtes militaires parlent d’elles-mêmes. Ce sont ces grandes réussites qui ont inspiré les miens à terminer, avant l’échéance, les travaux sur le temple de Teth. J’ai pu moi-même faire l’expérience de son pouvoir avant de venir vous rejoindre sur ce vaisseau; nous ne comprenons pas encore tous les rouages de son fonctionnement mais le pouvoir a parlé. J’ai pu observer plusieurs individus du royaume Hutt; j’ai vu leur aura et leur beauté. Le tyran lointain aura bientôt accès à cet outil d’une radiance sans comparable. Vos ennemis qui possèdent le pouvoir seront bientôt à votre portée. »

Tekuphebius Raith n’est plus d’humeur à se réjouir. « Kaleesh; ces belles promesses sont vides, tant et aussi longtemps que nous ne pourrons obtenir une information exacte et dont je puisse disposer. Mes hommes se demandent dans quelle folie j’ai bien pu décider de me lancer en finançant la construction d’une infrastructure rustique qui, pour tout observateur avisé, ne nous offre non seulement aucun avantage stratégique, mais nous fait passer pour de vulgaires amoureux de civilisations anciennes et dépassées. Quand aurez-vous les coordonnées exactes d’un tel individu? Quand pourrons-nous cueillir notre premier spécimen? Et d’ailleurs, parlant de spécimens, avez-vous retrouvé la trace des enfants de Venzati, ou les avez-vous définitivement perdus à Kwenn, ainsi que l’un de vos meilleurs lieutenants? »

Mossaku Lid Kuar sait que ses prochaines paroles devront compter. « Humain. Vous venez, avec justesse, de donner une leçon de patience et d’humilité à notre ami du clan légendaire des Vanderijar. Puis-je me permettre de vous inviter à nous rejoindre sur Teth, dans moins de 3 cycles? Vous pourrez constater la grandeur de notre construction et je vous promets que nous aurons, à ce moment, une démonstration concrète de son pouvoir. Pendant ce temps, dans notre grande patience, Maître Nokd et mes sermens vous laisseront le loisir de disposer des traîtres de l’alliance rebelle qui semblent continuer d’embêter vos convois. Vous pourrez disposer également de vos anciens frères d’armes qui ont été viciés, tel que vous l’affirmez, par leur affectation dans le secteur. Le Jilruan tenait simplement à rappeler, de façon bien maladroite, que nous comptons sur vous autant que vous comptez sur nous. En ce sens, vos leçons de patience, d’une légitimité évidente, s’appliquent sagement à chacun d’entre nous… »

Le Chef Raith préfère ne pas poursuivre cette conversation. Il se retourne à nouveau vers Teth, toujours aussi teintée de sa sérénité couleur pourpre. Il devine que le Kaleesh cache quelque chose; la satisfaction de ce dernier était palpable lorsqu’il a levé la voix pour faire passer une bonne fois pour toute son message au déplaisant Hutt. Il est vrai qu’aucun des trois alliés n’a pu encore déclarer une victoire complète et définitive contre ses ennemis. Mais le progrès est palpable. La victoire est presque à portée de main. Aucun autre agent du Nouvel Ordre n’a réussi jusqu’à maintenant à rétablir l’ordre et la sécurité dans cette contrée. Et le Chef Raith y parviendra grâce à cette alliance. Elle devra tenir bon encore un moment, aussi pénible soit-elle.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.